Street

Débuter en photographie de rue

Street photography, photographie de rue ou encore photographie sur le vif, il s’agit d’un domaine très vaste où l’on risque de se sentir rapidement égaré. Le photographe de rue a pour objectif de capturer des instants de vie en se fondant dans le décor urbain et se faisant oublier des passants. Ce type de photographie tourne autour de la dimension sociale. La rue témoigne de l’histoire à travers le temps, elle ne se démode jamais. La street photography peut être personnelle, artistique ou encore minimaliste.

La poésie à travers les vitres vue par le photographe Yoel Reboh

Street

Ai-je le droit de photographier des passants ?

La légalité de photographier des passants dépend de l’endroit où vous vous trouvez et si la personne est reconnaissable ou non. Si la personne photographiée n’est pas identifiable, la question du droit à l’image ne se pose pas. Dans le cas où le sujet photographié est reconnaissable, son droit à l’image sera différent en fonction de l’utilisation que vous allez faire de la photo. Pour connaitre les différentes utilisations et leurs réglementations, rendez-vous sur ce site.

Les techniques en street photography

La technique du « zone focus » est très appréciée des photographes de rue et journalistes. Il vous faudra régler l’ouverture de votre boitier de façon à obtenir la profondeur de champ souhaitée et ajuster l’autofocus sur un objet situé à une distance qui vous convient le mieux pour vos clichés. Ceci vous permettra de gagner du temps lorsque vous prendrez en photo le souvenir d’un instant. Laissez-vous surprendre par la beauté urbaine qui vous entoure et travaillez votre curiosité et votre sensibilité en choisissant un spot qui vous inspire.

Les réglages sur le vif

Priorité à l’ouverture. Si vous cherchez à photographier tout un décor sans réelle distinction entre le sujet et l’arrière-plan, choisissez une ouverture en f/8 et f/11. Si, au contraire, vous souhaitez mettre en avant un portrait et détacher le visage de l’arrière-plan, ajustez l’ouverture (f/2.8, F/1.8,f/1.4 ou bien f/4.0). Pour figer une action furtive, réglez votre vitesse d’obturation à une vitesse rapide (1/200s en moyenne), dans le cas contraire pour créer un effet flouté dû au mouvement du sujet vous aurez besoin d’une vitesse lente (1/30s par exemple). Si la journée est ensoleillée, vous n’avez pas besoin d’augmenter la sensibilité ISO (50, 100 ou encore 200 ISO), autrement augmentez là de sorte à éviter les flous de bouger.

Comment faire des photos de rue la nuit ?

L’utilisation des lumières est très importante en street photographie de nuit. Découvrez le tutoriel de Thibault Copleux sur l’utilisation de l’éclairage urbain. Jouez avec les ouvertures les plus basses (f/2.8, F/1.8,f/1.4 ou bien f/4.0) pour donner un effet bokeh (flou) aux sources de lumières sur vos clichés. La vitesse d’obturation doit également être assez basse pour favoriser la luminosité et augmentez la sensibilité ISO à votre guise.

Explorez les différentes nuances de la photographie de rue sur le Nikon Club et aller à la rencontre du Tokyo zébré par le photographe Shokhi Eno ou encore découvrez comment raconter une histoire par la photographie avec Aliocha Boi.

ACTUALITÉS

Je souhaite recevoir le meilleur des actualités Nikon par email