Comment prendre de superbes photos d’architecture ?

Tuto

Avec le bon objectif sur le boîtier de votre appareil photo Nikon, vous prendrez de superbes photos d’architecture en un rien de temps. Cet article a pour but de vous indiquer ce à quoi il faut faire attention lors de la prise de vue, quel équipement augmentera votre angle de vue et comment éviter les lignes plongeantes et les distorsions de perspective.

Il est toujours utile de regarder vers le haut. Jouez avec les lignes de l'image pour guider le spectateur à travers votre plan. le spectateur à travers votre plan et augmenter la tension. Photo : Max Leitner
© Max Leitner

Architecture et perspectives

Lorsqu’une prise de vue nécessite un angle de vue unique, un objectif NIKKOR Fisheye, un objectif NIKKOR avec correction de perspective ou un objectif NIKKOR avec mise au point manuelle peuvent vous aider à créer des compositions d’images d’un tout nouveau genre. Que vous souhaitiez déformer ou redresser le sujet, ces objectifs que propose Nikon vous offrent des possibilités créatives pour adopter votre point de vue personnel et exprimer votre vision du monde.

Le Terminal TGV Saint-Exupéry offre de nombreux angles et facettes. Photo : Max Leitner
© Max Leitner

Planter le décor de l’architecture

La photographie d’architecture est particulièrement passionnante en raison de la multitude de lignes intéressantes que possèdent les bâtiments, les ponts, les gares, les structures historiques, etc. Beaucoup d’entre elles sont présentes dans notre environnement quotidien, mais nous ne les remarquons pas consciemment. Si vous vous concentrez sur la photographie d’architecture, vous remarquerez de nombreux détails frappants. Les lignes de l’architecture historique ou moderne peuvent guider l’œil du spectateur pour lui révéler de nouvelles perspectives. Vous pouvez les utiliser pour montrer le quotidien sous un jour nouveau. La manipulation ciblée de ces lignes par la sélection des détails de l’image permet de modifier habilement la perception de l’espace.

Città dello Sport | Rom | Photo : Max Leitner
© Max Leitner

Nos conseils pour des photos d’architecture parfaites

Choix de l’emplacement

Le choix de l’emplacement est l’un des critères les plus importants de la photographie d’architecture. Veillez à vous positionner aussi parallèlement que possible au sujet afin d’éviter les lignes convergentes. Celles-ci provoquent une « inclinaison vers l’arrière » de la photo, ce qui n’est pas toujours intentionnel. D’ailleurs, les puissants objectifs NIKKOR avec correction de perspective (PC-E) vous permettent de régler facilement le plan de mise au point sans avoir à changer la position de l’appareil photo. Avec ce type d’objectif, vous pouvez facilement corriger les lignes floues qui peuvent se produire lors de la prise de vue d’architecture. Par exemple, avec le PC-E NIKKOR 24 mm f/3.5D ED.

Urban Flow | Nuremberg | Photo : Formgestalter
© Formgestalter

Choix de l’heure

Vous devez également tenir compte du moment de la journée. La lumière a une influence directe sur l’accentuation des lignes, de la lumière et des ombres sur votre sujet. Les heures du matin et du soir sont idéales, lorsque le soleil est plus bas dans le ciel et que la lumière est plus douce.

Choix de la perspective

Jouez avec la perspective sur place. Par exemple, photographiez de bas en haut pour mettre en valeur la taille des bâtiments. Les perspectives inhabituelles créent de la tension et de l’attention. Incluez des lignes existantes dans l’image et utilisez-les pour guider le regard du spectateur dans votre plan. Les diagonales suggèrent une relation spatiale dans l’image.

© Max Leitner
© Max Leitner

Utilisez un trépied

Il est également utile de prendre des photos à partir d’un trépied. Cela vous permet de travailler avec des ouvertures moyennes entre f/11 et f/16 et un temps d’exposition plus élevé correspondant, tandis que votre appareil photo Nikon enregistre la meilleure qualité d’image possible à une faible valeur ISO.

Soignez la composition de l’image

Le dernier mais non le moindre : Faites attention au premier plan. En particulier avec les petites distances focales ou les prises de vue au grand angle, la zone avant d’une photo domine très fortement. Vous courez le risque que le sujet réel soit perdu dans l’image.

Les escaliers dans les bâtiments sont de véritables classiques de l'architecture. Photo : Max Leitner
© Max Leitner

Angle de vue extrême avec le Fish-Eye

L’objectif AF-S Fisheye-NIKKOR 8-15mm f/3.5-4.5E ED combine la créativité d’un angle de vue extrêmement large avec la polyvalence d’un zoom. Un simple changement de focale permet d’obtenir deux effets à la fois. À 8 mm, vous pouvez photographier des sujets circulaires, tandis qu’à 15 mm, vous pouvez prendre une vue fisheye plein cadre. Il en résulte de superbes images haute résolution qui sont nettes jusqu’aux coins du cadre, même à une ouverture de 1:3,5. Avec l’autofocus très rapide et silencieux et le contrôle fiable de l’exposition, rien ne s’oppose à des photos d’architecture à couper le souffle. D’ailleurs, la qualité de l’image est également excellente pour les gros plans. La distance de mise au point la plus proche est de 0,16 mètre.

© Max Leitner
© Max Leitner

Le bon objectif

Lors de la prise de vue, il est important de choisir un objectif adapté. Les objectifs grand angle NIKKOR se caractérisent par une courte distance focale et une grande profondeur de champ. Parfait pour des photos d’architecture très nettes. Car contrairement aux portraits, par exemple, la photographie d’architecture se passe de l’effet bokeh, c’est-à-dire d’un flou visible et intentionnel en arrière-plan. Afin de capturer des intérieurs ou de grands bâtiments de manière artistique et authentique, toutes les zones de l’image doivent être nettes. De cette façon, les lignes directrices des bâtiments et les repères de perspective sont mis en évidence.

Les reflets sont une véritable garantie de succès dans la photographie d'architecture. Si des surfaces réfléchissantes - telles que des vitres réfléchissantes - sont présentes : Utilisez-les et incluez-les dans votre composition. Photo : Max Leitner
© Max Leitner

L’objectif ultra grand angle AF-S NIKKOR 14-24mm f/2.8G ED marque des points grâce à sa haute résolution et à son contraste élevé. Il possède également une ouverture large de F2.8 et un revêtement spécial en nanocristal. Les images fantômes et les lumières parasites sont habilement évitées. Pour les appareils Z dotés d’un capteur plein format, nous recommandons le NIKKOR Z 14-24mm f/2.8 S et le NIKKOR Z 14-30mm f/4 S, et si vous photographiez avec le Z 50 et le capteur DX, le NIKKOR Z DX 16-50mm f/3.5-6.3 VR.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

  1. René Brancart dit :

    Toujours intéressant d’avoir des commentaires comme décrits précédepmment.