Architecture

Débuter en photographie d’architecture

La photographie d’architecture, de ville ou d’urbanisme, est l’un des thèmes les plus prisés par les passionnés de photographie. Qui n’a jamais tenté de prendre en photo un monument ou un bâtiment à l’architecture spectaculaire ? Ce type de photographie touche tous les détenteurs d’appareil photo. Cependant, même si vous n’avez pas pour vocation de devenir un professionnel de la photo d’architecture, découvrez tous les outils utiles à vous perfectionner dans ce domaine si intéressant.

10 photographes à suivre sur Instagram (spécial Salon de la Photo 2018)

Architecture

Quel est le type d’appareil idéal pour prendre de bonnes photos d’architecture ?

Pour être bien équipé pour ce type de photographie, utilisez un appareil hybride ou un reflex pour réaliser des photos de qualité et contrôler l’ouverture et la zone de netteté.

Le passage au plein format est fortement recommandé pour une utilisation professionnelle. Cela vous permettra de saisir tous les détails de vos clichés sur des impressions optimales à des formats intéressants.

 

Matériel pour la photographie d’architecture

Concernant les objectifs vous avez le choix. Objectif à bascule et décentrement, conçu pour coulisser et capter le sujet entièrement ou objectif grand angle, fréquent pour les photographies d’intérieur et extérieur. Sans oublier que ces focales grands angles entraineront des déformations sur le résultat final. Le trépied est un outil indispensable pour saisir les perspectives des structures et avoir un rendu net particulièrement en cas de faible lumière. Pour supprimer les reflets sur les vitres des bâtiments, un filtre polarisant sera propice.

 

Faut-il privilégier un appareil photo grand angle ?

Photographier l’intégralité des bâtiments nécessitera l’utilisation d’un grand-angle. Les objectifs dits grand-angle vous permettent de voir plus large que ce que vos yeux perçoivent en réalité.

Cependant, si vous souhaitez seulement photographier des détails, une focale fixe standard fera l’affaire.

Distorsion et réglages techniques

Vous allez certainement rencontrer des problèmes de déformation des lignes verticales des édifices qui tendent à converger vers le haut du cadre. Si vous photographiez en contre-plongée ou trop proche du sujet, le boitier ne sera pas en parallèle avec le bâtiment, c’est ce que l’on nomme communément un effet de perspective. La règle d’or, contrôlez les perspectives en vous plaçant à une dizaine de mètres en face du bâtiment et à mi-hauteur pour en conserver une représentation conforme. Dans certains cas vous ne pourrez pas reculer du sujet, tout n’est pas perdu, vous pourrez alors facilement redresser les angles sur les logiciels de retouche. N’hésitez pas à utiliser l’ensemble de vos objectifs pour trouver le plus adapté à chaque situation.

 

Comment réussir mes photos d’architecture en noir et blanc ?

Il est très courant dans la photographie d’architecture, de voir défiler des clichés en noir et banc. Pour se faire, il est important de se concentrer sur les lumières, les contrastes, les formes et les textures.

La lumière accentue les contrastes et souligne les formes et les textures. Vous l’aurez compris, pour une photo d’architecture en noir et blanc réussie, il faudra essentiellement jouer avec les contrastes et lumières.

 

Explorez toutes les illusions d’optique sur le Nikon Club avec le photographe Max Leitner et découvrez la sélection best-of du travail de Jay Vulture, spécialiste de la photographie d’architecture en noir et blanc.

ACTUALITÉS

Je souhaite recevoir le meilleur des actualités Nikon par email