Développez votre créativité avec la Nikon School, l’expérience de Gérard Héloïse

Interview

Gérard Héloïse, ancien lauréat du concours organisé par Wipplay en collaboration avec le Nikon Plaza, a eu l’occasion de suivre la formation « Devenir photographe en développant sa créativité » proposée par la Nikon School. Retour sur son expérience à travers ses impressions, les différentes techniques qu’il a pu expérimenter ainsi que ses clichés pris lors de la formation.

Pourriez-vous nous raconter votre stage photo à la Nikon School en quelques mots ?

Tout d’abord, je voudrais évoquer l’accueil très chaleureux qui nous a été réservé, aux deux autres stagiaires et moi, par l’équipe de la Nikon School. Pour ma part c’était la première fois que je suivais ce type de stage et je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Ce stage sur la créativité en photo était animé par Gérard Planchenault.

À l’occasion de ces deux jours pleins (théorie et pratique sur le terrain) nous avons pu découvrir une personne attachante, passionnée, et bienveillante. Gérard vous prend rapidement sur son dos et vous transporte dans son monde merveilleux fait de partage de connaissances, d’échanges fructueux et de retour d’expériences sur le terrain et je vous assure, le voyage vaut le coup !

La première journée était axée sur la théorie, l’utilisation de la couleur (couleurs complémentaires), l’effet de filé, la double exposition avec le boitier, etc. Nous avons pu mettre en pratique l’après-midi et surtout le jour suivant tout ce que nous avions appris, dans les rues de Paris, au Palais Royal, et surtout au Musée du Louvre le lendemain.

En tant que photographe, qu’est-ce que cette formation vous a apporté ?

Je dirais qu’elle m’a ouvert le champ des possibles. Techniquement j’ai appris à utiliser la double exposition directement sur le boiter, ce que j’ai pu expérimenter au Musée du Louvre. J’ai également appris à me focaliser sur les couleurs complémentaires pour attirer l’œil du spectateur dans mes prises de vue.

Grâce à l’aide et à l’expérience de Gérard, j’ai également appris à aborder les gens dans la rue pour leur demander de poser, notamment au Palais Royal.

Elle m’a aussi conforté dans ma démarche photographique, me permettant d’exprimer mes émotions et de partager ma façon d’appréhender ce qui m’entoure. L’important étant de voir et de donner à voir ce qui est invisible pour les autres.

Quel est le meilleur tip photographique que vous ayez appris au cours de votre stage ?

Il s’agit d’une maxime apprise pendant le stage et que je m’efforce de faire mienne, à savoir que le déclic intérieur doit précéder le déclic de l’appareil, de sorte à ne pas « prendre » des photos, mais « faire » des photos.

Gérard Héloïse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*