Cinéma

Photographe de l’ombre

Photographe de cinéma, photographe de plateau, chef opérateur ou photographe de tournage, il existe plusieurs termes définissant cette activité liée à l’univers cinématographique. Il faut noter qu’un plateau de cinéma est constitué d’un grand nombre de techniciens de l’ombre. Le photographe de cinéma, malgré une présence qui passe presque inaperçue, participe intensément à la popularité du film pour lequel il travaille. Mais qui est ce professionnel de l’ombre, ou du moins, quel est son rôle ?

Retour sur les lauréats de la 8e édition du Nikon Film Festival

Cinéma

Quel est le parcours d’un photographe de cinéma ?

Le métier est accessible avec un CAP ou Bac professionnel en photographie. Vous pouvez également tenter votre chance en présentant vos travaux personnels type book sans avoir de diplôme spécialisé en la matière.

Un BTS photographie pourra souvent vous être demandé.

 

Photographe de cinéma : un rôle essentiel

Il travaille pour le projet du réalisateur, et non pas le sien. Le photographe de cinéma est missionné de faire un reportage sur le plateau et de réaliser une série photographique des scènes cultes du film. Doté d’une grande discrétion et armé d’un blimp pour insonoriser le bruit du déclenchement, il peut se déplacer librement sur le plateau, cependant le photographe doit connaître le déroulé du tournage pour savoir où se positionner et être proche de l’objectif à capturer. Il peut arriver également que le réalisateur du film et la production aient des désirs bien précis, avec une mise en valeur sur des scènes ou des acteurs en particuliers.

 

Doit-on réaliser des photos de film en couleurs ou en noir et blanc ?

L’œil du photographe est notre journaliste sur le tournage. Il peut ressentir le besoin d’utiliser le monochrome pour donner un effet vintage reflétant l’essence du film, ou en couleur pour raviver les détails d’une scène culte.

Le choix du traitement en couleurs ou noir et blanc ne peut pas s’effectuer à l’édition, il faut savoir de quel pied partir avant le déclenchement de la photo. Couleur ou monochrome, ces deux traitements sont différents à la prise du cliché, les critères d’une photo de qualité ne sont pas les mêmes pour l’un et l’autre.

La promotion du film par la photo

Le photographe de tournage doit donc souligner des angles, que les spectateurs n’auront pas forcément remarqués en visionnant le film, qui serviront à la promotion de celui-ci. Pour extraire l’âme de la pellicule, le photographe met son savoir-faire au service du film et photographie les scènes dans le positionnement de la caméra. Les photos prises lors du tournage serviront à la promotion du film dans la presse et les salles de cinémas.

 

Pour qui ces photographes de plateau travaillent-il ?

Le photographe de cinéma travaille directement pour le producteur du film et indirectement pour le distributeur.

En effet, le producteur emploie le photographe et lui donne des directives mais ce dernier doit réaliser de parfaits clichés qui séduiront le distributeur et qui lui assureront de bonnes ventes.

Découvrez toutes les tournures de la photographie de cinéma sur le Nikon Club avec le coup de projecteur sur le métier de chef opérateur avec Olivier Tresson ou encore la rencontre avec Jérôme Plon le photographe de plateau.

ACTUALITÉS

Je souhaite recevoir le meilleur des actualités Nikon par email