Découvrez le palmarès de la 11ème édition du Nikon Film Festival

Vidéo

Après plusieurs semaines de délibérations, le palmarès de la 11ème édition du Nikon Film Festival vient d’être dévoilé. Une année record où les 1675 équipes participantes ont été invités à réfléchir sur le thème du Jeu, une source d’inspiration sans limite pour le cinéma. Le Grand Jury – composé de grands noms du cinéma français dont Eric Judor, Alice Belaïdi, Louise Bourgoin, Jonathan Cohen, Maïmouna Doucouré ou encore Reda Kateb, a élu les lauréats du festival cette année.

LE PALMARÈS DU NIKON FILM FESTIVAL 2021

Découvrez ci-dessous l’ensemble des films primés cette année.
Vous pouvez également revoir la remise de prix organisée sur Youtube en cliquant ici.

FIER DE TOI MON FILS  réalisé par Florian Delhormeau – Grand Prix du Jury

« Un simple dimanche après-midi, comme ceux qu’on aimait passer à jouer avec nos parents. »

LA VIE C’EST PAS UN JEU réalisé par Quentin Ménard – Mention Spéciale du Jury

« C’est le matin de Noël, Jeanette et son petit-fils jouent au loto bingo. Ils vivent ensemble et n’ont pas dormi de la nuit. Pour cette dernière partie, avant d’aller se coucher, un énième Banco est à gagner et à gratter. Ma grand-mère me dit : « la vie c’est pas un jeu », hors tournage elle me dit aussi : « profites de la vie tant que tu peux ». La caméra immortalise ce moment de jeu, de vie, que je ne veux jamais oublier et qui me ramène à l’essentiel : profiter de ceux que j’aime. »

GRAFFITI réalisé par Julien Blanche & Nollan Larroque – Prix International

« Il est parfois compliqué d’aller à l’école sans traîner les pieds. Mais la vie peut se révéler surprenante et il suffit parfois de peu, pour qu’un monde terne et monotone laisse place à un univers rempli de surprises et de jeux. »

LE COUCOU réalisé par Louise Chauvet – Prix des Médias & Prix du Meilleur Son

« Lorsque sonne le 4 de chaque mois, les petites filles d’un vieil orphelinat s’adonnent à un jeu étrange. »

LE BON RÔLE réalisé par Julien Carpentier – Prix de la Mise en Scène & Prix d’Interprétation masculine pour Samir Decazza

« Un réalisateur connu pour ses films engagés brisant les clichés se retrouve, en plein casting de son prochain long-métrage, confronté à ses propres idées reçues. »

CALZA réalisé par Marc Allal – Prix de la Mise en Scène & Prix d’Interprétation Féminine pour Jessica Anneet

« Meilleur moyen d’apprendre, théorie ou pratique ? »

AMOUR réalisé par Pauline Romane – Prix d’Interprétation Féminine pour Pauline Romane

« Le temps d’un bain, Pauline plonge dans ses souvenirs, et tente de voir la séduction comme un jeu… Vous savez draguer ? Si oui, envoyez vos conseils à hi@paulineromane.com (c’est pas pour moi, c’est pour un pote). »

UN BUG_ réalisé par Guillaume Courty – Prix d’Interprétation Masculine pour Serge Da Silva

« Victime d’un bug informatique, un chauffeur de taxi tente désespérément de se faire entendre auprès de l’administration pour récupérer son permis. »

 

TOP DÉPART réalisé par Olivier Cavellat – Prix du Scénario

« Émile, 77 ans, sent sa dernière heure arriver. Il appuie sur son bouton d’urgence. Sa fille Léa, reçoit le message alors qu’elle est en pleine réunion. Arrivera-t-elle à temps ? »

CACHÉ OU PAS réalisé par Pascale Mompez – Prix de la Photographie

« Au cours d’un dîner de famille, une coupure de courant est prétexte à la nostalgie et à une étrange partie de cache-cache. »

INVISIBLE réalisé par Alexia Hanicotte – Prix des Écoles

« Invisible c’est l’histoire de Lola, 17 ans, lycéenne. Lola adore faire la fête avec ses amis, jouer aux jeux d’alcool et danser avec eux jusqu’au bout de la nuit. Mais ce soir, Lola ne se sent pas bien, elle n’a plus envie de jouer, elle n’a plus envie de boire… Elle le sait, quand elle boit trop, elle oublie tout. »

CASE DÉP’ réalisé par Alexandre Marinelli – Prix du Public (élu parmi les 1675 films)

« Être mauvais perdant ne se limite pas aux frontières du jeu. Certains le sont dans n’importe quel contexte. Pourtant, la partie continue. »

LA NOTICE réalisé par Tom Bartowicz – Coup de cœur ENGIE

« Comme d’habitude, Alexandre a insisté pour me rendre service. Et puis très vite, la situation a dégénéré. Bon, ben voilà… Maintenant vous savez ce qui s’est réellement passé. »

La sélection BrutX – Des talents qui changent les règles

« BrutX, c’est la nouvelle plateforme de SVOD, selon Brut. C’est une offre hyper sélective de séries, de docs et de films, courts et longs, ancrés sur les valeurs de Brut et dont les sujets questionnent les jeunes générations. BrutX, c’est aussi un nouvel espace d’expression pour les jeunes talents et c’est pourquoi nous sommes très fiers de pouvoir y diffuser notre sélection en partenariat avec le Nikon Film Festival. »

Parmi la sélection, les films THEATRUM MUNDI réalisé par Léo Boucry et HYPERSTITION réalisé par Stéphane Cis et Maxime Chuchana. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.brutx.com

Merci à tous d’avoir suivi cette 11ème édition, rendez-vous prochainement pour de nouvelles projections (en salle si possible) et la 12ème édition ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. Delhière dit :

    Très beau concours. Je ne suis pas fan de vidéos, mais bien de photographie. Cependant, je dois reconnaître que toutes ces créations comportent beaucoup de choses très intéressantes du point de vue de l’imagination et de la réalisation. Félicitations à tous leurs auteurs. J. D.

  2. Vincent Bocahut dit :

    Par une élite, pour une élite…