Technologies du Nikon D6 : l’autofocus

Tuto

Pour appréhender le Nikon D6, et comprendre les choix technologiques de ce nouveau reflex, il est important de resituer cet outil dans la gamme.

Le Nikon D6 est l’appareil reflex apte à répondre à toutes les conditions de prises de vues, apte à capturer sans déchets les moments décisifs et apte à transmettre le plus rapidement possible un flux d’images. Il s’adresse donc à tous les professionnels de la photographie devant quotidiennement produire et alimenter en images leurs clients, leurs communautés, leurs médias. Ces images devront décrire et raconter l’évènement couvert quel que soit les contraintes de lieu, de temps, de rapidité d’action, de qualité de la lumière…

Ce tutoriel « technologies du D6 » comporte 5 chapitres :

Autofocus
Rafale
Communication et flux de production
Fiabilité et Fonctionnement
Traitement des Images

Une Conception optimisée pour la photographie d’action

La puissance de l’autofocus du nouveau Nikon D6 vient de sa conception en trois parties. Le capteur AF Multi-CAM 37k, situé en bas de la chambre sous le miroir, reçoit les informations provenant du sujet. Le capteur RGB 180k, associé au système de reconnaissance de scène et situé au-dessus du prisme de l’appareil, analyse l’image du sujet à photographier. Le processeur ASIC, uniquement dédié aux calculs des taches de mise au point, se trouve sur l’une des cartes de l’appareil et traite les données de points à transmettre au moteur autofocus de l’optique.

Nouveau capteur AF Multi-CAM 37k, Conçu pour accrocher le sujet

Le nouveau module autofocus, doté de capteurs en croix, comporte au total 37 000 capteurs de mesure. Le système à triple capteur mentionné ci-dessus offre la plus grande densité de points AF jamais obtenue sur un reflex numérique Nikon.

Cette grande densité garantit un meilleur suivi et une meilleure anticipation des mouvements du sujet. Ce système sophistiqué est alimenté par un processeur AF spécialisé, présent sur le circuit principal de l’appareil photo. Ce processeur reçoit les données provenant du module Multi-CAM, du capteur de mesure RVB 180k et de l’objectif utilisé, puis intègre  ces nombreuses données en temps réel dans un réglage d’exposition et de suivi prédictif. Grâce à ce réglage constamment actualisé (contrôlé et calculé à nouveau à chaque prise de vue) et à l’utilisation d’un processeur dédié à cette opération, les performances de prise de vue et l’AF de l’appareil photo ne sont jamais perturbés par une autre opération effectuée par le processeur principal EXPEED 6.

Les autres fabricants n’utilisent qu’un seul processeur. Par conséquent, lorsque l’un des processus est prioritaire, tous les autres ralentissent ou s’arrêtent pendant un temps donné. Nikon sait que la course aux meilleures images repose sur des performances optimales et ne souhaite donc faire aucun compromis. Basés sur les commentaires de certains des meilleurs photographes professionnels de leur spécialité, nos systèmes sont non seulement fabriqués par des professionnels mais ont été également conçus en mettant l’accent sur les besoins des professionnels.

Une Construction inspirée par les attentes des photographes les plus exigeants

Surpassant la fiabilité phénoménale du D5, le D6 établit une nouvelle référence en matière de performances AF. Son nouveau module autofocus Multi-CAM 37K  comporte 105 points AF — tous des capteurs en croix, tous sélectionnables — permettant aux utilisateurs d’effectuer la mise au point à l’emplacement de leur choix sans modifier la composition.

Une Conception optimisée pour la photographie d’action

L’utilisation d’un système à triple capteur pour chaque point AF et la nouvelle disposition des points AF réduisent le nombre de zones qui ne réagissent pas à l’AF et permettent d’obtenir une couverture haute densité environ 1,6x supérieure à celle du D5. Par conséquent, l’acquisition du sujet est encore plus précise.

Une Sensibilité record pour capturer les sujets difficiles

De plus, le point AF central est sensible jusqu’à -4,5 IL*2  et les autres le sont jusqu’à -4 IL*2 : l’autofocus est donc possible même en cas d’obscurité ou avec des sujets peu contrastés.

Série réalisée par ©Little Shao lors du lancement presse du Nikon D6

Nouvelles options en mode AF Zone groupée

17 nouvelles options personnalisées en mode AF zone groupée permettent d’obtenir les résultats de mise au point attendus dans diverses situations de prise de vue.

Les photographes de sport professionnels ont souvent une composition particulière à l’esprit lorsqu’ils photographient des instants décisifs lors d’un match ou d’une course. Les modes  AF zone groupée HL*1 et VL*2 du D5 sont connus pour exceller dans ce type de scènes.

En plus de l’agencement en croix classique, le D6  propose 17 dispositions personnalisées en mode AF zone groupée, que vous pouvez sélectionner selon la composition prévue et les obstacles de la vue. Par exemple, si vous souhaitez photographier un joueur de tennis de table à travers le filet, vous pouvez utiliser l’AF zone groupée 11 × 3 ou 15 × 3 pour maintenir la mise au point sur le joueur qui se déplace latéralement. Dans les situations délicates, ces nouvelles options s’avèreront un outil puissant pour les photographes de sport.

Reconnaissance avancée du sujet et de la scène

Des améliorations ont été apportées au Système évolué de reconnaissance de scène, optimisant davantage les performances AF. Ce système de reconnaissance travaille de concert avec le processeur de traitement d’images EXPEED 6 et le processeur AF dédié du D6. Les informations communiquées par le visage et le torse, par les zones floues et par la détection des mouvements améliorent la capacité de l’appareil photo à maintenir la mise au point sur les sujets au déplacement latéral en modes AF suivi 3D et AF zone automatique.

Et une première pour la prise de vue au viseur optique : le D6 accorde aussi la priorité à la sélection du point AF en mode autofocus en fonction de la position des yeux du sujet.

Zone de suivi AF et Point Sélectif

L’option « Large » permet d’obtenir la mise au point souhaitée dans des situations soudaines et inattendues. Les photographes sont parfois confrontés à des situations où une occasion se présente si brusquement qu’il est difficile de maintenir le sujet souhaité dans les points AF sélectionnés.

L’option « Large » du D6 élargit la zone de détection en modes AF point sélectif et AF zone dynamique, facilitant la mise au point du sujet même si ce dernier se trouve légèrement en dehors du point AF. Cette fonctionnalité est particulièrement utile lorsqu’elle est attribuée à l’une des commandes de fonction. Elle est alors accessible rapidement en cas de nécessité.

Système de réglage précis de l’AF en Automatique

Le réglage précis de l’AF, qui a été amélioré, assure une mise au point très précise sur toute la plage des focales (de la plus courte à la plus longue) des zooms.

La fonction de réglage précis de l’AF du D6 vous permet désormais d’apporter des modifications subtiles aux focales minimale et maximale des zooms, ce qui garantit un AF très précis sur toute la plage des focales, en cas de réglage manuel ou automatique.

[Mise en œuvre] Système de réglage précis de l’AF automatique :

1. Réglez la mise au point en mode de visée écran.
2. La différence de quantité de défocalisation entre l’emplacement où l’utilisateur fait le point en visée écran et l’emplacement où l’AF à détection de phase fait le point est calculée.
3. La quantité de défocalisation est enregistrée en tant que valeur de réglage de l’AF.
4. Si vous utilisez un zoom, vous devez effectuer cette opération pour la focale la plus courte et pour la focale la plus longue.

Par ailleurs, lorsque l’appareil photo est équipé d’un AF-S NIKKOR 120-300mm f/2.8E FL ED SR VR, AF-S NIKKOR 180-400mm f/4E TC1.4 FL ED VR ou AF-S NIKKOR 500mm f/5.6E PF ED VR, il peut mémoriser des valeurs d’AF précis uniques, optimisées pour des objectifs particuliers. Cela permet aux utilisateurs qui possèdent plusieurs objectifs du même type d’appliquer des réglages précis différents.

Point de départ AF Pré-réglé

La capacité à définir le point de départ de l’AF multiplie les possibilités offertes par le mode AF zone automatique :

Le mode AF zone automatique du D5 était conçu pour offrir aux photographes de sport une plus grande liberté de composition. Le D6 pousse encore plus loin ce concept. Par exemple, dans une scène où vous vous attendez à ce qu’un skieur alpin ou un skateur saute d’une position sans visibilité, vous pouvez définir le point de départ de l’AF sur une crête pour faire le point sur l’athlète alors qu’il ou elle entre brusquement dans le champ de vision, ce qui permet d’éviter les obstacles du premier plan. Vous pouvez alors vous concentrer davantage sur le cadrage.

En résumé…

Le multi-CAM 37k
Capteur autofocus principal, doté d’une couverture x1,6 par rapport au D5, son rôle est de détecter et suivre le sujet par différence de phase. Il comporte plus de 37000 capteurs de mesure. En photographie sportive, son organisation en triple croix offre une plus grande densité de points de mesure pour un meilleur suivi AF. En faible lumière, sa sensibilité de -4,5IL permet une meilleure détectivité des sujets peu contrastés et peu éclairés. Pour un plus grand confort de cadrage ou pour des sujets complexes, les 105 points peuvent être organisés en 17 combinaisons de mises en pages différentes via le menu A12.

RGB 180K Sensor:
Capteur situé dans le prisme, il assiste le Multi-CAM 37k dans l’accroche et le suivi du sujet. Il travaille  par détection de forme, contraste, couleur et agit dans les modes d’autofocus  Auto, groupe et 3D. Sa finesse de 180 000 photosites permet une détection fine des formes, des sujets ou des visages avec priorité sur les yeux. La reconnaissance des visages/yeux est disponible et paramétrable pour chacun des modes AF utilisant ce capteur, dans le menu « réglages Perso/Autofocus ».

Asic :
Processeur qui traite les données enregistrées par le multi-CAM 37k et le RGB 180K Sensor afin de transmettre les bonne informations d’accroche et de suivi au moteur autofocus « SWM » des optiques. Sur les D5 et D6, afin de conserver une cadence maximale sans ralentissement, Nikon a choisi de dédier un processeur à l’autofocus. Ainsi, l’Asic travaille en parallèle du processeur Expeed en charge du traitement du fichier.

Les modes autofocus  et leurs personnalisations :
Lorsque vous réglez votre appareil et intervenez sur des réglages comme le type d’AF, les modes AF ou leurs personnalisations, vous donnez des consignes de priorité de travail à l’un de ces trois composants…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*