« La Doyenne du Monde » par Alexandre Sattler & Pejan

Reportage

Alexandre Sattler fait partie de la mouvance des photographes voyageurs et humanistes. Il utilise l’écriture photographique pour saisir la beauté de l’humanité. Fondateur de l’association Regard’Ailleurs, il aime transmettre par ses images des valeurs de solidarité et d’unité entre les peuples. «Eternité est l’anagramme d’étreinte», le dernier livre d’Alexandre Sattler rend éternel le sourire de la Doyenne du Monde, dont il partage des extraits ci-dessous.

Celle qu’Alexandre appelle « La Doyenne du Monde », est une paysanne birmane de l’ethnie Pao. Elle vit dans les montages de l’état shan, dans un lieu hors du temps. En 2014, Alexandre Sattler rencontre cette grand-mère au visage marqué par l’empreinte du temps. Depuis, l’image de cette femme qu’il a surnommé “la Doyenne du Monde” est devenue emblématique de son travail photographique. Elle a été exposée sur des festivals, puis publiée dans plusieurs magazines et livres dont « Ode à la bienveillance » et « Éclats de joie ».

Vous avez été nombreux à avoir été ému par la bienveillance de son regard. “Elle est magnifique”, “Elle incarne la force tranquille”, “Quelle sérénité”, sont des mots que vous avez prononcés devant son image. Touché par ces témoignages émouvants, Alexandre a nourri pendant plusieurs années l’idée de retourner en Birmanie pour retrouver cette femme au visage parcheminé et lui donner la parole.

En 2019, Alexandre décide de concrétiser son projet. Accompagné de Pejan, un ami photographe et réalisateur, Alexandre se rend à nouveau dans les montagnes de l’état Shan dans l’espoir de retrouver la Doyenne du Monde.

La Doyenne du Monde – Le livre

Séduits par cette aventure humaine, les éditions Akinomé viennent de publier un beau livre photo qui rend hommage à la Doyenne du Monde. L’ouvrage est une ode à la sagesse, aux travers de citations inspirantes et de quelques contes asiatiques.

La Doyenne du Monde – Le film documentaire

Photographe passionné d’aventure, Pejan a été sensible à la démarche d’Alexandre, c’est pourquoi il a souhaité filmer cette aventure humaine. La Doyenne du Monde est un film intimiste qui relate la quête d’un photographe
humaniste qui souhaite œuvrer à un monde plus solidaire. C’est une douce plongée dans le quotidien des ethnies de Birmanie dont le mode de vie interpelle par sa frugalité et la joie simple dont témoignent les sourires. Pourtant, une existence plus sobre est-elle vraiment synonyme d’une vie plus heureuse ?

Lorsqu’il ne nourrit pas d’attentes et ouvre la porte à l’imprévu, le voyageur va s’offrir une chance de regarder le monde avec davantage de compassion et d’amour, en honorant nos différences car cette diversité est notre plus grande richesse.

Qui est Pejan ?

Voyageur passionné de photographie, Pejan a voyagé en stop puis à vélo pendant plusieurs années. Adepte du voyage lent, il aspire à se libérer des contraintes physiques et mentales, afin de se rendre disponible pour ressentir le monde.

Pejan a affûté son regard photographique sur les routes d’Europe de l’Est, du Moyen-Orient et d’Asie Centrale. La photographie est pour lui un moyen de témoigner, de partager et de raconter le monde à sa façon.

Le livre et le film sont en vente sur le site d’Alexandre, retrouvez également Pejan sur son site internet.

Alexandre Sattler

Que ce soit pour la photographie ou la radio, son studio est le terrain sur lequel il évolue avec son regard curieux et ses oreilles attentives aux rencontres et aux différences.

son matériel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. DAUB dit :

    superbes portraits qui invitent aux voyages, à la rencontre de l’Autre