Quels objectifs Nikkor choisir pour la photographie de paysage ?
Tuto

Dans la plupart des cas, photographie de paysage rime avec photographie de voyage. C’est à cet instant que l’on décide de sortir son appareil photo pour immortaliser les vacances qu’on a planifié depuis quelques temps, pour saisir les instants magiques de son voyage de noces qui se profile. Les raisons sont multiples mais quoiqu’il arrive, pas le droit à l’erreur. On embarque pour un petit tour du monde avec la compagnie Nikkor.

Tutoriel photographie de paysage. Crédit photo : Christophe Jacob

Quel que soit votre destination, dans la plupart des cas et malgré quelques exceptions, le choix de votre objectif se portera sur un grand angle. Comme son nom l’indique, un grand angle possède un champ angulaire très large. Pour information ou bien pour rappel, le champ de vision « confortable » de l’œil humain permettant de distinguer les formes est de 40° quand la résolution angulaire maximale de l’œil est de 60°.

C’est-à-dire que tout objectif possédant un champ angulaire au-delà de 60°, sera considéré comme un objectif grand-angle. A partir de là, on sera capable de pouvoir composer son image avec une vision très large. Attention, si vous utilisez une optique Nikkor plein format (24×36 mm dit FX) sur boitier un APS-C (16×24 mm dit DX), le champ angulaire se réduira d’environ 30 %. Mais que votre boitier Nikon soit un plein format ou bien un APS-C, l’offre des optiques Nikkor est très large pour équiper votre reflex.

Tutoriel photographie de paysage. Crédit photo : Christophe Jacob

Destination New-York, Rome, Hong Kong ou d’autres horizons 

Les grandes villes font parties intégrantes de la photographie de paysage. Se retrouver au pied de « Ground Zero » à New York ou alors devant le Colisée à Rome, est un moment d’émotion et d’émerveillement.

Reste que pour saisir l’intégralité de ces deux lieux historiques dans votre viseur, les zooms AF-S 18-35mm F/3.5-4.5G ED et l’AF-S 16-35mm F/4G ED VR vous permettront des restituer toute la grandeur des sites. Parfaitement utile pour les images aux perspectives exagérées et les lieux exigus, ils garantissent une résolution supérieure et un contraste élevé.

Tutoriel photographie de paysage. Crédit photo : Christophe Jacob

N’ayez pas peur de faire rentrer du flair dans l’objectif. Par exemple, lAF-S 14-24mm F/2.8G ED autre objectif idéal pour la photographie de paysage, possède un traitement nano cristal. Même s’il réduit de manière très efficace les réflexions et les lumières parasites, vous aurez malgré tout un bel impact visuel, vous garderez toute l’esthétique de votre image et donnera une vraie identité à votre photo.

Ces grandes villes présentent un avantage dont il faut profiter et rendre encore plus spectaculaire vos images. Au cœur de la nuit, tous les grands monuments et autres quartiers très célèbres sont baignés de lumière. Profitez de cette lumière ambiante pour accentuer l’effet de splendeur de la scène.

Les objectifs à focale fixe comme les AF-S 28mm F/1.8G et AF-S 35mm F/1.4G possèdent une très grande ouverture. Leurs luminosités vous permettront de travailler avec une vitesse d’obturation suffisamment rapide et donc de shooter à main levé.

D’autres objectifs moins lumineux peuvent aussi donner entière satisfaction dans les mêmes conditions de lumière. Le choix d’un zoom AF-S 24-120mm F/4G ED VR ou de l’AF-S DX 18-300mm F/3.5-5.6G ED VR est tout fait possible. Ils ont l’avantage d’avoir une utilisation très polyvalente car leur amplitude démarre en grand angle. Optez pour une pose longue avec l’aide d’un trépied, vous donnerez un côté très graphique, sensation et effet assurés !

Destinations les grands espaces

Quittons le tumulte des grandes agglomérations et allons chercher de l’évasion. Canyon, désert, fjord, criques, les endroits sont multiples au beau milieu d’un havre de paix où seul le bruit de votre déclenchement retentira. Que l’on soit au plein cœur du Sahara ou bien dans les méandres d’un canyon de l’Ouest américain, vous contenterez-vous de prendre une photo avec seulement un smartphone ? Impossible, car devant ces tels décors naturels, seuls un AF-S 24mm F/1.4G ED ou un AF-S 20mm F/2.8D restitueront parfaitement toute la grandeur et la magie de la nature.

Tutoriel photographie de paysage. Crédit photo : Christophe Jacob

Léger, compact et traité au fluor, l’AF-S DX 16-80mm F/2.8-4 ED VR sera votre partenaire idéal lors d’un trek autour d’un fjord du Nord de l’Europe. Profitez de sa grande ouverture pour capter la lumière d’un coucher de soleil automnale pour miser sur sa qualité optique.

Tout aussi compact, l’AF-S DX 10-24mm F/3.5-4.5G ED  est capable de minimiser les distorsions optiques pour capturer différentes compositions. Et comme il est aussi très léger, vous le transporterez avec aisance pendant une randonnée dans une crique en bord de Méditerranée.

Tutoriel photographie de paysage. Crédit photo : Christophe Jacob

Paysage & architecture

Dans d’autres circonstances et notamment dans la photographie de paysage architectural, l’utilisation d’un objectif à bascule/décentrement est indispensable et tout particulièrement avec le PC 19mm F/4E ED. Il vous permettra de combiner le contrôle de la perspective et la composition grâce à son ultra angle. Idéal pour capturer les grandes étendues et pour les structures imposantes comme les musées, les quartiers d’affaires ou autres monuments.

A l’inverse, si on veut s’amuser à déformer, distordre ou courber les perspectives, les objectifs fish-eyes AF-S DX 10.5mm F/2.8G ED et AF 16mm F/2.8G donneront un côté hilarant à votre image alors qu’au départ elle pouvait être somme toute banale avec une focale normale.

Pour terminer, nous vous invitons à découvrir les 3 nouveaux nés de la gamme Nikkor : le zoom ultra grand-angles AF-P DX NIKKOR 10-20mm F/4.5-5.6G VR, le nouveau AF-S NIKKOR 28mm F/1.4E ED et le nouveau fisheye AF-S FISHEYE NIKKOR 8-15mm F/3.5-4.5E ED.

Vous souhaitez découvrir de nouveaux tutoriels ? Publiez vos demandes dans les commentaires.
Et prolongez votre lecture avec l’article suivant : « Quels objectifs choisir pour la photographie de portrait ? »

Christophe Jacob

Christophe Jacob

Membre de l'équipe Nikon Pro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. Claude Goeller dit :

    bon inmage