Les portraits vintage de Claire Helleringer

Interview

Attirée par les côtés rétro et vintage de la photographie, Claire Helleringer privilégie les ambiances à l’esthétique d’une photo parfaite. Rencontre avec cette photographe polyvalente qui partage avec nous sa passion pour les portraits simples et la mise en scène de ses sujets.

Pourriez-vous nous présenter votre parcours ?

En 2014, mon frère s’est offert le boiter D7000. J’ai eu l’occasion de lui emprunter pour prendre en photo mes amis. Ainsi, j’ai pris de plus en plus goût à la photo de portrait et à la mise en scène.

Par la suite, j’ai créé mon compte Instagram dédié à la photo. Au début, je photographiais des personnes de mon entourage puis, grâce à cette plateforme, j’ai envoyé des demandes de shooting aux personnes qui m’inspiraient. Avec le temps, de plus en plus de personnes se sont intéressées à mon travail, ainsi j’ai davantage osé démarcher des modèles en agence et mannequins.

Comment décririez-vous votre travail ?

Je dirais que je fais de la photo éditoriale et de portraits vintages. Je mets en avant les silhouettes, les vêtements et les regards de mes modèles.

Quelles sont vos inspirations ?

Je suis majoritairement inspirée par les magazines de mode mais aussi par les peintures de la Renaissance italienne. Depuis toute petite, avec ma famille, nous passions nos étés en Italie et visitions de nombreux musées d’art. J’ai appris à aimer les compositions de ces tableaux et les détails incroyables apportés par le peintre. Mon peintre préféré étant Botticelli, j’espère un jour pouvoir composer mes photos aussi harmonieusement que ses tableaux.

Avec quel matériel Nikon travaillez-vous ? 

Mon boitier est le Nikon D7200 et je travaille principalement avec l’objectif 18-35mm. Dans quelques jours, je compte changer de boitier et partir sur le Nikon D850 avec un 24-70mm.

Vous dîtes préférer les photos « d’ambiance » aux photos « parfaites ». Pourriez-vous nous en dire plus à ce sujet ?

Personnellement, ce qui m’importe est de créer un ensemble captivant par le lieu, les vêtements, le maquillage et la modèle choisie. Une photo parfaite peut être déterminée par le piquet très prononcé ou bien une retouche impeccable et maîtrisée.

Si avoir toutes les connaissances sur un logiciel de retouche ou un boitier d’appareil photo est bien, la créativité et le sens de l’esthétisme est plus important à mon sens. Une photo sera plus marquante si elle dégage quelque chose dans son ensemble. L’imperfection de cette photo donnera du charme et fera ressortir le style du photographe. Il faut retenir que ce n’est pas parce qu’on ne maîtrise pas tout l’art de la photographie, que l’on en n’est pas capable.

Au-delà de la photo éditoriale et de portrait, quel est votre rapport avec les autres styles de photographie ?

Je suis très amatrice de photo de paysage, ainsi que de photo de plateau. J’apprécie énormément découvrir des univers photographiques marqués et assumés.

Votre meilleur souvenir de shooting ?

Mon meilleur souvenir de shooting a été lorsqu’une de mes amies photographe m’a proposé de rejoindre l’un de ses projets avec 4 modèles, une styliste, et une maquilleuse. Avant cela, je n’avais jamais fait de projet aussi travaillé et pensé. C’est le jour de la séance que j’ai pu voir qu’Instagram pouvait unir de nombreuses personnes passionnées par différents domaines mais qui ensemble, pouvaient réaliser de belles choses. C’est à partir de ce jour-là que j’ai réalisé qu’il était possible de créer de beaux projets et de rassembler une équipe pour y parvenir.

Des projets à venir ?

En effet, j’ai quelques petits projets qui arrivent, par exemple ce week-end, je travaille en collaboration avec un hôtel pour faire un joli projet avec une mannequin et une maquilleuse. Je travaille aussi sur un projet avec une marque de photomaton. J’ai hâte de pouvoir vous partager tout cela. Je trouve vraiment incroyable de voir à quel point la photo a pu prendre le dessus sur ma vie, et que des marques et des personnes puissent s’intéresser à mon travail !

Concernant mon autoentreprise, je souhaiterais mettre l’accent sur une charte graphique marquée et assumée ainsi que la mise en place de cartes cadeaux, et bien d’autres petites choses.

Les portraits vintage de Claire Helleringer

Claire Helleringer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. Lambert dit :

    Belles prises de vue mais je regrette toujours ce manque de sourire sur la majorité des photos Sourez à
    la vie pour que la vie vous sourie C est juste mon ressenti

  2. Alacantefilm dit :

    Wow j’aime beaucoup le cachet de ces portraits! On se retrouve dans les années 70/80 avec une qualité d’image qui se laisse regarder des heures ^^ Bravo!