Découvrez les résultats des Photo NightScape Awards 2020

Portfolio

Pour fêter la 7ème édition des Photo NightScape Awards, 2020 aura été une année hors du temps. Le confinement mondial dû à une épidémie inconnue nous privant d’une liberté de circuler pendant quelques mois, a laissé de nouveau sa place à la nature.

Comme chaque année, les Photo Nightscape Awards récompensent les photographes qui ont réussi à porter un regard artistique, une mise en scène de l’environnement et du ciel. La technique n’est pas ici le critère primordial. L’audace, la créativité et l’inventivité par le regard intime de l’artiste, le choix du sujet et la valorisation du patrimoine céleste sont autant de paramètres pris en compte par les membres du jury pour sélectionner ce qu’ils ont jugé être les plus belles séries de cette 7ème édition.

Sélection catégorie « Nightscape »

Règle : Une photo prise entre le 1er avril 2019 et le 31 mars 2020, de 5000px minimum, après le coucher de Soleil et avant son lever.

1 / 10
1er Prix Nightscape - Prix des Adhérents - Surfing the milky way, Guatemala.
2eme Prix Nightscape - A North Path - Germany.
Long Green with dark bands featuring Unusual Aurora shapes, Iceland.
The Heaven, Reserveroir of Vllalba de los Barros, Spain.
Pin Vert, Gironde, France.
Ayers Rock, Australia.
Magic Desert, Jordan.
We are not alone, Western Australia.
Luminosity, Lake Tahoe, Nevada, CA, USA.
The cave of wild horses, Southern Uthah, USA.

Sélection catégorie « In Town »

Règle : Une photo prise de l’intérieur de la ville, entre le 1er avril 2019 et le 31 mars 2020, de 5000px minimum, après le coucher de Soleil et avant son lever.

1 / 8
Londres Circumpolaire, Cathédrale St Paul, Millenium Bridge, Londres.
1er Prix In Town - Prix des Adhérents - Fenêtre sur Cosmos (en référence à Fenêtre sur Cour) pendant le confinement, Paris, 7 mai 2020.
2ème Prix In Town. Startrail above Lucca Anpheteathre, Lucca, Italy.
Clin d'Oeil du Jury - Orion Ave, McKail, Australia.
Dubai star show.
Waxing crescent Moon over Nyhavn, Copenhagen, Danmark.
Stabbed Moon, Moon would line up with the TV Tower, Brasilla, Brazil.
Ville close de Concarneau.

Sélection catégorie « PNA Junior »

Règle : Une photo prise entre le 1er avril 2019 et le 31 mars 2020, de 5000px minimum, après le coucher de Soleil et avant son lever.

1 / 9
1er Prix Junior - Prix des Adhérents - Troglo Night, Shark Fin Cove in Davenport, California.
2 ème Prix Junior - Les 4 planètes et la Lune, Vénus, Mercure, Antarès, Jupiter, Saturne, Ile de la Réunion.
Bard of Blue, North Texas.
Le four à Chaux, Saint Leu (Pollution lumineuse en bas à gauche), Ile de la Réunion.
Cosmic Connection, Ghost Ranch in Northern New Mexico.
Guds Hus, Norse Church St. Olaf Kirke, Central Texas.
Night at Ranch, Cadillac Ranch, Amarillo, Texas.
Phantom Cabin, Ghost Ranch in New Mexico.
Sierra Moonset, Eastern Sierra Mountains, California.

Sélection catégorie « Timelapse »

Règle : Un timelapse pris entre le 1er avril 2019 et le 31 mars 2020, d’une durée de 30 à 40sec max, en full HD minimum, pris après le coucher de Soleil et avant son lever.

1ère place pour ce timelapse réalisé par Jean Philippe Kornmann

Seconde place pour ce timelapse réalisé par Luc Perrot qui remporte le prix des adhérents

Une édition dédiée à la place de l’être humain

L’Homme, souvent présent dans les clichés de paysages nocturnes du prix international de photographie par son impact sur l’environnement, par ses constructions ou par son empreinte sur les paysages est au cœur de cette nouvelle édition. Après ces temps difficiles de confinement pendant lesquels la nature a peu à peu regagné son espace, la beauté de celle-ci, souvent façonnée par la main de l’Homme et révélée par l’oeil aguerri des photographes, prend tout son sens.

Cette édition est donc marquée par la place de l’être humain sur Terre, ses impacts, ses créations. Une fois de plus, ce concours photo révèle le plus beau spectacle que la nature peut nous offrir : une révélation d’un ciel d’une incroyable beauté, toujours légèrement illuminé par la vie terrestre des villes ou des lampes frontales, parfois même sublimé par la présence d’un être vivant au détour d’une pose, ou d’une contemplation.

Toutes ces photos de nature nocturne ont elles-mêmes été façonnées par l’Homme et ses technologies. Les appareils photos, de plus en plus performants et sachant capter ce que l’oeil dans son sens le plus pur ne saurait percevoir, le traitement par ordinateur permettant de faire ressortir les plus infimes lumières de la voûte céleste sont autant d’outils dont les artistes se servent pour s’exprimer, chacun à leur manière. Par des traitements que chaque photographe s’approprie, et qui révèle un message fort que l’artiste veut transmettre à travers son cliché, la photographie de paysage nocturne ne cessera de nous émerveiller à travers ces différentes représentations.

Mais le plus important, et la question qui est finalement au cœur de cette nouvelle exposition c’est vous… quelle photographie préférez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*