Montier-en-Der : l’eau au coeur des réflexions du collectif Noor
Portrait

Dans le cadre de la 22e édition, placée sous le thème de l’eau, du Festival Montier-en-Der, qui célèbre la photographie animalière et de nature, l’exposition du collectif Noor, soutenue par Nikon, rend compte des problématiques mondiales autour de cet élément vital à travers des images saisissantes.

Le Festival Montier-en-Der (Haute-Marne) reste un rendez-vous incontournable pour les professionnels et les passionnés de la photographie animalière et de nature. La 22e édition, qui se déroule du 15 au 18 novembre, avec pour thématique « L’eau, source de vie », a proposé comme de coutume de nombreuses expositions, rencontres, débats et tables rondes qui sondent les questions environnementales à l’échelle planétaire. Nikon, partenaire de la manifestation, soutient depuis une quinzaine d’années des photographes qui témoignent de ces réalités. L’exposition du collectif Noor (« lumière » en arabe) interpelle ainsi sur l’état de l’eau au travers des grands enjeux écologiques, géopolitiques et économiques.

États fédérés de Micronésie, 2015 – © Sanne De Wilde
L’ile de Deke. Ce sont les îles ou les couples fuient quand leurs parents n’acceptent pas leur mariage.  
Etats federes de Micronesie-Sanne De Wilde-NOOR
© Sanne De Wilde
Fiji, Viti Levu, December 2012 – © Kadir van Lohuizen
Le littoral de Vunidoloa est fortement érodé en raison de la montée des eaux.
Fiji-Viti Levu-Kadir van Lohuizen-NOOR
© Kadir van Lohuizen

Éveiller les consciences

L’agence, qui regroupe une quinzaine de photographes reconnus pour leurs prises de positions, poursuit sa démarche de sensibilisation, radiographiant depuis 2007 les conséquences d’activités humaines sur la population au sein des métropoles et des régions les plus compliquées du monde. « Nous avons posé ici un regard sur une dizaine d’années de travail photographique, d’investigation visuelle et de documentation », explique Clément Saccomani, directeur de Noor « Nous avons donc enquêté sur les milliers de personnes décédées en essayant de rejoindre la côte Nord de la Méditerranée ; sur les conséquences du gaz de schiste où l’eau du robinet est tellement polluée qu’on peut y mettre le feu ; ou à l’opposé, sur l’eau comme rituel joyeux basé sur des croyances et des mythes. C’est intéressant également de voir qu’un objet aussi banal qu’une bouée peut être un objet de jeu pour des soldats US dans le palais de Sadam Hussein lors de la chute de Bagdad en 2003. Ou qu’une bouée de secours remplie de migrants et de réfugiés s’accotent en Grèce ».

États-Unis, Floride, Miami, Novembre 2014 – © Kadir van Lohuizen
Marée haute à Miami Beach, l’eau de la rue traverse la digue mal entretenue d’Indian Creek et traverse le système de drainage.
Floride-Miami-Kadir van Lohuizen-NOOR
© Kadir van Lohuizen
Ghana, Busua, 14 Aout 2015 – © Benedicte Kurzen
Cours de surf pour les touristes et les enfants locaux.
Ghana-Busua- Benedicte Kurzen - NOOR
© Benedicte Kurzen

L’exposition Eau par Noor rend ainsi compte de l’évolution de cette ressource essentielle, pilier du développement durable et de la préservation l’écosystème, face au changement climatique, à la montée des eaux, à la pollution, à la pauvreté, à la pression démographique ou aux industries. « Montier-en-Der est un festival destiné à un public qui vient en famille », précise Clément Saccomani « Il faut être didactique, pédagogique, éducatif et expliquer avec empathie, sincérité et honnêteté. Le monde est noyé d’images et la réalité est suffisamment compliquée sans avoir à lui rajouter un fardeau comme celui de la violence ou du voyeurisme. C’est notre façon de témoigner, en les montrant simplement et en mettant les individus face à leur propre responsabilité ».

États-Unis, Illinois, Chicago, June 2003 – © Jon Lowenstein
Adjacent au lac Michigan, la région métropolitaine de Chicago compte plus de 9,7 millions d’habitants dans trois États américains, l’Illinois, le Wisconsin et l’Indiana, et était la troisième zone métropolitaine la plus grande en 2000. 
Illinois-Chicago-Jon Lowenstein-NOOR
© Jon Lowenstein
Inde, G-Plot Island, 2016 – © Arko Datto
Les garçons de la région tentent de trouver quoi faire pour sauver une tortue olivâtre qui s’est échouée sur leur plage. Elle a perdu ses membres antérieurs et était incapable de bouger. Les pêcheurs les avait probablement coupé quand ils s’étaient coincé dans les filets.
Inde-G-Plot Island-Arko Datto-NOOR

Figer les instants

Nikon soutient leurs travaux d’enquêtes depuis 2009. Noor utilise essentiellement des objectifs et des optiques Nikkor qui permettent aux photographes « de ne plus se soucier de leur appareil photo car l’excellence est acquise », réaffirme Clément Saccomani. Ainsi, des profondeurs de l’océan où git un bateau de pêche au large d’une île italienne à une ville insalubre de Manille où le droit d’accès à l’eau n’est pas assuré en passant par un cours de surf au Ghana, tous ces instants sont capturés avec éloquence et précision aux quatre coins du globe et examinent les aspects de cette denrée indispensable inégalement répartie dans le monde.

Irak, Bagdad, Juillet 2003 – © Yuri Kozyrev
Les soldats de la 1ère Brigade, 1ère Division Blindée, 2eme Batallion de la 3ème d’Artillerie basée dans l’ancien palais d’Uday, célèbrent le 4 juillet dans la piscine.
Irak-Bagdad-Yuri Kozyrev-NOOR
© Yuri Kozyrev
Italie, Lampedusa, 2014 – © Francesco Zizola
Le naufrage du bateau de pêche de 20 mètres de long qui a coulé au large de l’île italienne de Lampedusa le 3 octobre 2013, faisant 366 morts. L’épave se trouve à une profondeur de 50 mètres.
Italie-Lampedusa-Francesco Zizola-NOOR
© Francesco Zizola

Un constat qui ne fait qu’empirer. « On se rend bien compte des conséquences néfastes de notre propre présence. Est-ce que notre travail contribue à un monde meilleur ? Je le crois. Est-ce suffisant ? Malheureusement non. Mais c’est un privilège de raconter notre monde. On a découvert les effets du terrorisme car la France a été touchée. Pourtant il fait chaque année des milliers de morts à travers le monde. Notre responsabilité, en tant que faiseurs et rapporteurs d’images, est de contribuer à une prise d’opinion, de parole, à une évolution des mentalités. Les images ont ce pouvoir de figer des instants définis, d’interpeler l’oeil. Et en plus d’être belles, elles sont bonnes ».

États Unis, Pennsylvanie, 2011 – © Nina Berman
Un couple montre comment leur eau de robinet prend feu. Il est rempli de méthane. Leur eau était pure avant le début du forage de gaz. 
Pennsylvanie-Nina Berman-NOOR
© Nina Berman
République démocratique du Congo, Kasai, Kananga, Mars 2018 – © Leonard Pongo
Des femmes reviennent du travail, traversant la rivière Mulunda pour retourner au district d’Appolo, à Kananga
Republique democratique du Congo- Kasai-Kananga-Leonard Pongo-NOOR
© Leonard Pongo

Pour en savoir plus sur le Festival International de la photographie animalière et de nature de Montier-en-Der, visitez le site officiel : www.photo-montier.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. daniel Roussel dit :

    les photos de cette galerie montrent la dégradation de la vie sur notre terre . L’homme disparaîtra de lui même !.