Master The Light : la carte blanche de La Gomme et son Nikon Z 50

Interview

À l’occasion du lancement du Nikon Z 50, nouvel appareil photo hybride offrant des performances exceptionnelles dans un boitier compact, nous avons donné carte blanche à La Gomme pour tester ses capacités. Nous vous proposons de découvrir le projet artistique qu’il souhaite partager, autour de la lumière et ses nuances, dans cet article.

Pourriez-vous nous présenter votre parcours en quelques mots ?

Antoine, 44 ans photographe depuis 2014. Tour à tour commercial, responsable marketing, organisateur de safaris en Afrique, CEO d’une agence web, la photographie a toutefois toujours été présente dans ma vie. J’ai commencé à m’y intéresser à l’âge de 18 ans avec mon premier boitier Nikon le F50 puis elle ne m’a jamais quitté. En 2014, j’ai tout arrêté pour pratiquer ma passion à fond. Mes domaines photos sont l’architecture, le portrait et le voyage.

Master The Light : la carte blanche de La Gomme et son Nikon Z 50

Master The Light : la carte blanche de La Gomme et son Nikon Z 50

Comment décrire votre intention sur ce projet avec le Z50 ? 

Pour répondre aux objectifs qui métaient fixés à savoir, mettre en avant les atouts du Z50 à travers des contenus originaux, axés sur la lumière en milieu urbain j’ai décidé de partir explorer la ville de Bordeaux. Cette ville,  à la fois moderne et riche en histoire, où la lumière est très rapidement changeante, m’a permis de pousser le Z50 dans ses derniers retranchements.

Master The Light : la carte blanche de La Gomme et son Nikon Z 50

Master The Light : la carte blanche de La Gomme et son Nikon Z 50

En milieu urbain, quels conseils donneriez-vous à un photographe pour capturer au mieux la lumière ?

Pour avoir un maximum de lumières différentes je commence mes journées shooting vers 5h du matin et j’arrête à la nuit tombée. Bien entendu je fais des petits stops dans les lieux que je trouve sympa mais dans l’ensemble je marche beaucoup. Par exemple sur Bordeaux je faisais en moyenne 20km par jour a pied. Je recommande aux photographes ce cérémonial.

Master The Light : la carte blanche de La Gomme et son Nikon Z 50

Quelle est la photo de votre série qui vous a le plus challengé, et pourquoi ?

La photo de ma série qui m’a le plus challengé est la photo ci-dessous, photo de nuit prise à 6h00 du matin ou j’ai utilisé la fonction bracketing du boitier pour faire ressortir les détails du pont, de l’eau en gérant les hautes et les basses lumières qui étaient perturbées par l’éclairage publique ambiant.

Master The Light : la carte blanche de La Gomme et son Nikon Z 50

Master The Light : la carte blanche de La Gomme et son Nikon Z 50

Que vous a apporté le Z 50 sur ce projet ?

Sur le Z50 j’ai particulièrement apprécié le poids plume du boîtier (je marche beaucoup donc dans le sac cela fait une vraie différence), le fait que j’ai pu monter tous mes autres objectifs Nikon sans aucun problème grâce à la bague d’adaptation et retrouver l’interface des boitiers « classiques »  Nikon que je maitrise parfaitement, ce qui fait gagner beaucoup de temps lors de la prise en main.
Petit plus, j’ai particulièrement adoré le eye-tracking vraiment performant du boitier pour réaliser des portraits !

Master The Light : la carte blanche de La Gomme et son Nikon Z 50

Master The Light : la carte blanche de La Gomme et son Nikon Z 50

En général , comment préparez-vous vos prises de vue ?

En règle générale j’aime l’improvisation et le challenge, donc pour ce type de shooting et pouvoir réellement tester l’adaptabilité du boitier aux différentes situations, je fais très peu de repérage et j’essaye de m’adapter aux lieux et aux lumières du moment.

Quel projet photo rêveriez-vous de réaliser ?

Dans ma vie j’ai la chance d’avoir déjà beaucoup voyagé, mais je rêve de me refaire des grands road trip en Afrique comme j’ai déjà fait deux fois (France/Mali en voiture) mais cette fois j’aimerai découvrir la Namibie et le Botswana que je ne connais pas.

La Gomme

son matériel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. Jean dit :

    Bel interview, des photos de qualité. Je suis content de voir ma ville à travers le regard et la qualité de travail d’Antoine

  2. Superchinois801 dit :

    UN super photographe, bravo pour les photos.
    On voit bien la maitrise technique de ce monsieur qui sublime ce qu’il prend en photo.

  3. jean-michel CHAUVET dit :

    Interview très intéressante avec des photos de très haute qualité. Vraiment du travail de pro. Bravo!