Entre feu et glace, sur les routes d’Islande avec Zak Beauvois (1/2)
Portfolio

Zak Beauvois, photographe voyageur, est parti sur les routes hivernales de l’Islande. Armé du dernier reflex D850 de Nikon, il a parcouru celle que l’on surnomme « La Terre de feu et de glace » et nous livre son carnet de voyage en deux épisodes, riche en émotions et superbes images.

Entre feu et glace, sur les routes d’Islande avec Zak Beauvois (1/2)

Zak beauvois : « Depuis plusieurs années je me sentais attiré par les pays froids et plus particulièrement les contrées nordiques. Etaient-ce mes gènes vikings qui me poussaient à partir à la découverte des terres de glace de l’Islande, ou plutôt la popularité grandissante de cette île ? Une fois le voyage organisé, je me promettais de prendre soin de témoigner de ses paysages et de ses ambiances légendaires. Rien de plus excitant pour commencer cette nouvelle année. »

Entre feu et glace, sur les routes d’Islande avec Zak Beauvois (1/2)

« Ce qui fascine mon imaginaire avant même mon premier contact avec ce pays c’est l’atmosphère qu’il dégage. J’ai cette idée de crépuscule qui me hante depuis des jours et il me tarde de le ressentir et de le photographier. »

Entre feu et glace, sur les routes d’Islande avec Zak Beauvois (1/2)

« Quel plaisir de sentir le soleil se lever doucement, l’heure dorée prend de plus en plus de sens sous ces latitudes. Avec mon boitier pour ce voyage, le Nikon D850, j’étais aux anges pour capter ces lueurs magiques. Je partais souvent seul admirer les couleurs douces du matin, j’y trouvais une source énorme d’apaisement. »

Entre feu et glace, sur les routes d’Islande avec Zak Beauvois (1/2)

« En réalité je ne venais pas chercher de nouvelles couleurs, de nouvelles sensations… Ce que je voulais c’était m’abandonner pleinement à elles pour tirer l’essence de leur grandeur, pour retranscrire mes émotions et ma sensibilité. Cette photo a été prise au 28mm f/1.4 et grâce au 45.7M de pixel du D850, j’ai pu croper pour ne conserver du cliché que ce qui m’intéressait. Une démarche toute nouvelle pour moi, très pratique quand on a l’habitude de ne pas s’encombrer d’un zoom. »

Entre feu et glace, sur les routes d’Islande avec Zak Beauvois (1/2)

« Quand la nuit venait, nous levions les yeux vers une nouvelle source de lumière. La lune apparaissait si grande, qu’elle était plus puissante que les aurores boréales. Nous avons pu en voir quelques-unes magnifier le ciel islandais. Marcher sur le lac de Dyrhólavegur sous cette lune étincelante sans s’encombrer d’un trépied, une vraie liberté (2000 iso – 1/30s à f/1.4). »

« Une route, le vent froid, la végétation rare… Entre deux champs, une rivière en partie glacée nous ouvre les portes d’une magnifique cascade. Elle se dévoile comme une véritable œuvre d’art sculptée par les vents givrés et les roches volcaniques. Splendide spectacle. »

Zak Beauvois

Zak Beauvois

mage Maker

son matériel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. Bernard Remaud dit :

    bonjour;
    je voudrais savoir si les Nikon Z6 et Z7 ont le système comme sur le 850 permettant de faire du Staking sur 50 photos ou beaucoup plus . Je ne trouve pas de confirmation sur le sujet. Merci.
    bremaud83400@orange.fr