Les conseils de Kiran Cox pour réussir votre « Flat Lay »

Tuto

Kiran Cox, photographe street, nous partage quelques conseils pour la prise de vue à plat ou « Flat Lay » à l’occasion du défi #CreateYourLight que nous proposons sur les réseaux sociaux. Nous vous invitons vous aussi à essayer cet exercice pour sublimer votre matériel et partager le contenu de votre sac de voyage.

La photographie a joué un rôle immense dans la croissance continue des médias sociaux au fil des années et la prise de vue à plat est un style utilisé par beaucoup. Des blogueurs, des chefs cuisiniers, des graphistes et bien sûr des photographes !  C’est un excellent moyen de partager une histoire personnelle à travers des objets.

Cela fait un bon moment que je n’ai pas pris de photos à plat. Il y a quelques années, c’était mon style de prédilection lorsque je travaillais en interne comme photographe et designer de produits pour une société de cadeaux indépendante. J’aimais toujours quand une nouvelle gamme de produits arrivait que ce soit en utilisant des feuilles de différentes couleurs ou tout emballer et partir à la recherche d’un emplacement. Je pense que le fait de venir d’un milieu de la photographie de rue et documentaire est la raison pour laquelle j’ai le plus apprécié cette expérience ; le fait de pouvoir explorer et rechercher la texture et la lumière parfaite a toujours rendu le résultat plus gratifiant.

Les éléments à prendre en compte

Voici les trois principaux éléments à prendre en compte lors de la prise de vue à plat. Si vous suivez ces étapes, vous serez sur la bonne voie pour créer des photos étonnantes.

1- La composition

C’est elle qui attirera l’œil du spectateur sur la photo et c’est à vous de l’amener dans le point focal principal : votre produit, le plus souvent connu sous le nom de « pièce du héros ». Un bon point de départ consiste à placer la pièce du héros au centre de votre cadre, ce qui est un moyen facile de commencer à construire votre scène. À partir de là, vous pouvez commencer à ajouter ou à supprimer des éléments pour voir ce qui fonctionne le mieux. N’oubliez pas de prendre un peu de recul de temps en temps pour avoir une vue d’ensemble de la façon dont votre mise en scène se déroule.
Pour ce faire, vous pouvez jouer avec différents styles de composition. Les deux plus courantes sont la disposition structurée, où chaque élément est méticuleusement placé autour de votre héros et une disposition plus aléatoire où vous placez les éléments sous différents angles et aussi faire en sorte que certains de vos éléments soient partiellement coupés.

Les conseils de Kiran Cox pour réussir votre

Les points à prendre en compte lors de la composition de votre plan :

– Veillez à ce que votre héros soit au centre et attire le plus d’attention de la part du spectateur
– Essayez de ne pas utiliser de gros objets dans les coins de votre plan.
– Gardez un œil sur la distance entre chaque pièce. La répartition égale des objets fonctionne toujours bien.
– L’espace négatif peut être très distrayant, alors gardez un œil sur ce point – surtout dans les coins de votre cadre.
– Essayez de vous concentrer sur les parties principales de votre héros, par exemple, avec le Nikon Z 7, vous pouvez montrer la disposition des boutons en haut.
– Essayez des angles légèrement différents. Une très légère inclinaison peut ajouter beaucoup plus de profondeur et de dimension à une photo sans trop éloigner le sujet de la vue à vol d’oiseau.
– Utilisez des éléments de hauteur différente. C’est un excellent moyen de faire ressortir certains objets et de faire bon usage de l’espace négatif.

Les conseils de Kiran Cox pour réussir votre

2 – L’éclairage

Dans la plupart des photographies à plat, vous verrez une lumière uniforme répartie sur toute l’image pour éviter les ombres longues et dures qui pourraient couvrir certains des éléments de la scène, et dans certains cas, devenir une distraction par rapport au point focal principal. Vous pouvez éclairer votre photo de plusieurs façons : lumière naturelle (si vous prenez des photos en extérieur, un ciel nuageux vous donnera une lumière très uniforme avec peu d’ombres), lumière artificielle comme les néons d’une enseigne ou encore un éclairage continu.

Toutefois, dans certains cas, l’introduction d’une lumière directe peut contribuer à donner de la profondeur et de la personnalité à votre photo, si elle ne surexpose aucun des éléments disposés.

Les points à prendre en compte lors de l’éclairage de votre photographie :

– Essayez de créer une lumière uniforme sur votre photo pour vous assurer que tout est exposé correctement et de manière égale.
– Faites attention aux ombres fortes, car elles peuvent recouvrir certains de vos objets.
– Lorsque vous photographiez des objets qui sont réfléchissants, vous pouvez souvent obtenir des points lumineux qui pourraient couvrir les détails clés que vous essayez de capturer.
– Gardez un œil sur votre balance des blancs. C’est particulièrement important si vous photographiez sous des objets tels que le ciel bleu et des tubes fluorescents.

3- L’équilibre des couleurs et des tons

C’est là que vous pouvez commencer à faire ressortir la personnalité de la photographie et la rendre unique. Il y a plusieurs façons de procéder. Voici quelques exemples de ce que vous pouvez essayer :

– Utiliser une couleur qui contraste avec les produits pour les aider à se démarquer davantage, de même l’utilisation de la même couleur peut être tout aussi attrayante pour l’œil.
– Utilisez des fonds de textures différentes – ceux-ci fonctionnent toujours très bien, par exemple les briques, les textures en bois et le béton.
– Si vous utilisez des textures, veillez à ce qu’elles soient minimales afin qu’elles ne nuisent pas aux objets que vous présentez.

Les conseils de Kiran Cox pour réussir votre

Raconter une histoire

Je fais principalement de la photographie de rue et documentaire où j’essaie constamment de raconter une histoire, soit à travers une seule image, soit avec une série de photographies. Voici quelques moyens d’y parvenir :

– Introduisez des objets personnels dans votre photographie – comme une paire de lunettes de soleil, une plante ou une casquette de baseball. Veillez à ce qu’ils ne nuisent pas à votre pièce de héros.
– L’arrière-plan et les textures ajoutent toujours de la profondeur et de la personnalité à une photo. Si vous utilisez les photos pour un blog ou un flux Instagram, recherchez des textures qui correspondent à votre style et font ressortir votre personnalité.
– Si vous photographiez un produit, essayez de montrer certaines de ses caractéristiques. Un exemple serait de photographier la Z 6 avec l’écran incliné vers l’extérieur.
– Apportez d’autres éléments comme l’eau. L’ajout d’une légère brume à vos produits ou à votre arrière-plan peut aider à raconter visuellement l’histoire qui se cache derrière la photographie (comme la démonstration des capacités d’étanchéité aux intempéries de la gamme Z Series).
– Montage post-production. Chaque photographe édite ses photos d’une manière unique. Utilisez cette méthode pour ajouter de la saveur à vos photos.

Les conseils de Kiran Cox pour réussir votre

Les paramètres

Voici maintenant la partie technique de la photographie à plat. En ce qui concerne les réglages de votre appareil photo, nous avons la vitesse d’obturation, l’ouverture, la sensibilité ISO et la longueur focale. Voici une brève description de certains réglages que je recommande pour la photographie à plat.

La vitesse d’obturation :

La façon dont vous réglez votre vitesse d’obturation dépend de la façon dont vous shootez. Si vous shootez à l’aide d’un appareil de poche, vous devez vous assurer que la vitesse est suffisamment rapide pour éviter tout tremblement de l’appareil. Une bonne façon de déterminer la vitesse d’obturation qui évitera tout mouvement est de doubler la vitesse de la distance focale sur laquelle vous shootez. Par exemple, si vous utilisez un objectif de 50 mm, assurez-vous que votre vitesse d’obturation n’est pas inférieure à 1/100 de seconde.

L’ouverture :

L’ouverture que vous choisissez de prendre dépend vraiment de la profondeur de champ que vous souhaitez donner à votre photo. En règle générale, je vous conseille des photos à f/5,6 ou plus, ce qui garantit que tout ce qui se trouve sur la photo est net et précis. Si vous avez des objets qui ont beaucoup plus de hauteur que d’autres, vous devrez peut-être augmenter encore l’ouverture.

Par ailleurs, si vous voulez vraiment mettre en valeur une partie spécifique de la photo, comme votre héros, en passant à une ouverture plus étroite, comme f/2.8 ou moins, vous obtiendrez un bel arrière-plan flou.

Les conseils de Kiran Cox pour réussir votre

ISO : 

Dans la plupart des cas, vous prendrez des photos à plat sous une bonne source d’éclairage, il ne devrait donc pas être nécessaire d’avoir un ISO élevé. Idéalement, je dirais de le maintenir aussi bas que possible pour éviter le grain et garder vos photos nettes et propres. La plupart des photos de la série Z que j’ai prises ont été réalisées à 500 ISO ou moins. Si vous travaillez dans des situations plus sombres, essayez d’utiliser un trépied car vous pouvez diminuer la vitesse d’obturation et maintenir la sensibilité ISO à un niveau bas.

Distance focale :

Vous pouvez prendre des photos à plat avec la plupart des longueurs focales, mais si vous allez trop loin, vous commencerez à avoir une certaine distorsion de l’objectif. Pour éviter cela, je recommande de ne pas dépasser 50 mm. En général, je ne prends que du 35 mm pour la photographie de rue, mais pour la photographie à plat, il faut se rapprocher assez près de l’objectif, sinon vous verrez une certaine distorsion dans vos photos finales.

La post production

Il y a tant d’applications et de logiciels disponibles pour l’édition de photos. J’utilise principalement Adobe Lightroom. Il est rapide et facile à utiliser, et c’est un excellent moyen de garder tous vos fichiers organisés. Si vous êtes nouveau dans Lightroom, la meilleure façon d’apprendre est de passer par les outils d’édition et d’ajuster les curseurs, de jouer avec la courbe de tonalité et d’activer/désactiver les options pour voir comment elles affectent votre image. Une fois que vous savez ce que fait chaque outil, vous pouvez commencer à faire les ajustements nécessaires pour les adapter à votre style.
C’est aussi un outil formidable pour faire de petites corrections, comme enlever des taches de poussière et mettre de l’ordre dans de petites zones de votre photo.

Conseils pour éditer des photos à plat dans Lightroom :

– Commencez toujours par cocher les cases « Supprimer l’aberration chromatique » et « Activer les corrections de profil » sous la section des corrections de l’objectif. Cela réduira la distorsion.
– Faites attention lorsque vous ajustez les couleurs. Pour les photos de produits en particulier, vous devez essayer de conserver les couleurs aussi proches que possible de l’original.
– Si vous avez un ensemble complet de photos sur le même arrière-plan, enregistrez la modification qui vous convient le mieux comme préréglage. Vous pouvez ensuite l’appliquer à toutes les photos que vous sélectionnerez.
– Je fais principalement des retouches dans les sections « Tone » et « Tone Curve ». Vous pouvez augmenter considérablement les couleurs et les tons naturels d’une photo à partir de cette seule section.

Quelques derniers conseils :

– Parfois, moins, c’est plus. Les photos à plat sont superbes lorsque le cadre entier est rempli de différents éléments, mais parfois le fait d’en avoir deux ou trois peut être tout aussi percutant et créatif.
– Gardez un petit chiffon et une brosse douce pour nettoyer votre installation avant de commencer à prendre des photos, cela vous fera gagner beaucoup de temps en post-production.
– Si votre appareil photo est équipé d’une application telle que SnapBridge, profitez-en pleinement. Si vous shootez avec un trépied, le fait de pouvoir visualiser votre image depuis votre smartphone vous fait gagner beaucoup de temps et facilite grandement l’organisation de votre prise de vue.

Les conseils pour la photographie à plat avec Kiran Cox

Kiran Bhamra Cox

son matériel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*