Montier-en-Der : « planète Méditerranée » par Laurent Ballesta

Evénement

Dans le cadre de la 24ème édition du Festival International de la Photo Animalière et de Nature qui se déroule à Montier-en-Der du 18 au 21 novembre, Laurent Ballesta, photographe naturaliste français et ambassadeur de Nikon, revient pour exposer ses plus beaux clichés des années 2010 à aujourd’hui.

Le Festival Montier-en-Der (Haute-Marne) est un rendez-vous incontournable pour les professionnels et les passionnés de la photographie animalière et de nature. La 24e édition, qui se déroule du 18 au 21 novembre, avec pour thématique « La biodiversité », a proposé comme de coutume de nombreuses expositions, rencontres, débats et tables rondes qui sondent les questions environnementales à l’échelle planétaire. En tant que partenaire de cet événement, Nikon soutient les photographes témoins de ces réalités depuis une quinzaine d’années. L’exposition de Laurent Ballesta « planète méditerranée » initie un voyage dans ces écosystèmes d’un autre monde, pourtant bien réel.

Nikon soutient également Tanguy Stoeckle avec son exposition  » Guyane : humaine et sauvage ».

L’accouplement des calamars veinés – Laurent Ballesta – Gombessa 5 – Andromède Océanologie

© Laurent Ballesta

La simnie pourpre sur gorgone rouge – Laurent Ballesta – Gombessa 5 – Andromède Océanologie

© Laurent Ballesta

Panorama Cap Taillat – Laurent Ballesta – Gombessa 5 – Andromède Océanologie

© Laurent Ballesta

L’exposition

Planète Méditerranée est une exposition de 50 photographies. Elle s’inscrit dans la continuité des derniers travaux d’illustration de Laurent BALLESTA : Secrets d’Océans, Adélie Terre & Mer et 700 Requins dans la nuit. Planète Méditerranée est le fruit du travail personnel de Laurent BALLESTA, lors de l’expédition éponyme de juillet 2019, mais aussi la conclusion d’un travail plus global, mené sur le long terme en Méditerranée. L’exposition présente donc, les plus beaux clichés du biologiste photographe, des années 2010 à aujourd’hui. Accompagnées de textes minimalistes, les photographies de créatures rares, jamais illustrées auparavant, et de comportements inédits, racontent au fil de l’exposition des histoires naturelles et des histoires vécues. De l’extraordinaire biodiversité des récifs coralligènes, aux grands paysages de la zone mésophotique, Laurent BALLESTA initie un voyage dans ces écosystèmes d’un autre monde, pourtant bien réel, et appartenant à la même planète, la Planète Méditerranée.

Le champ de sabelles – Laurent Ballesta – Gombessa 5 – Andromède Océanologie
© Laurent Ballesta
La tourelle et les poissons – Laurent Ballesta – Gombessa 5 – Andromède Océanologie
© Laurent Ballesta

Pour en savoir plus sur le Festival International de la photographie animalière et de nature de Montier-en-Der, visitez le site officiel : www.photo-montier.org

Laurent Ballesta

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. didier cottin dit :

    C’est fantastique !!!