En exploration avec David de Rueda pour la mission « New Land »
Portfolio

SKYLAB a rencontré le photographe David de Rueda après avoir vu des photos de sa mission au Kazakhstan. Ils ont été touchés par la puissance des images et ont su qu’en les combinant avec leur musique, quelque chose de spécial pouvait être développé.

Lorsqu’ils se sont rencontrés dans le sud de la France, une exploration test était nécessaire pour voir si le duo serait capable de faire des images dans des environnements nouveaux, parfois extrêmes. Le test a été passé avec succès et les plans pour la mission principale se sont mis en place.

SKYLAB est un duo néerlandais connu pour sa musique électronique. Il est composé des producteurs Dave Diepeveen et J.J. Chrysostomus, qui travaillent en étroite collaboration avec des pionniers des technologies sonores expérimentales. SKYLAB peut être perçu comme un astronaute du futur et apparaît dans sa combinaison spéciale avec un astromask réfléchissant. Après plusieurs mois de préparation, ils se sont mis en route pour faire de cette idée une réalité. Leur mission est appelée « New Land ».

LOST

« Brutal et inconnu. Ce sont les mots qui pourraient décrire l’atterrissage dans cette région inexplorée à la limite de l’espace et du temps. On ne savait pas ce qui nous attendait mais on espérait faire une découverte. Le succès de la mission pourrait signifier beaucoup pour l’avenir. »

En exploration avec David de Rueda pour la mission

MISSION

« On était sur un ancien lac asséché. La zone était complètement silencieuse sans aucune trace de vie, mais la radio recevait un signal étrange venant du nord. On rassembla notre matériel et on se dirigea vers le signal. »

En exploration avec David de Rueda pour la mission

EXPLORING

« Après plusieurs heures de route dans le désert, on tomba sur ce qui semblait être une installation industrielle. Après avoir repéré la zone, on s’approcha prudemment, avant d’atteindre un grand dôme au centre de la base. L’atmosphère était brûlante et saturée de poussière, on pouvait à peine respirer. D’immenses machines fonctionnaient encore, mais personne n’était là. On continua de suivre le signal. »

En exploration avec David de Rueda pour la mission

GUARDIANS

« Plus loin dans notre périple, on arriva au pied de ces géants de roche. On avait le sentiment qu’ils nous observaient. Aucun son, pas de vent. On resta silencieux et on montra notre respect envers ces témoins des âges. »

En exploration avec David de Rueda pour la mission

PATHS

« Il y avait un champ magnétique puissant autour de cet endroit majestueux. Nos instruments de navigation étaient devenus inutilisables, mais on réussit à enregistrer des fragments du signal. À compter de ce moment, on devait suivre notre instinct pour choisir la bonne direction afin de trouver plus d’ondes sonores. »

En exploration avec David de Rueda pour la mission

ELEMENTS

« On a rapidement gagné de l’altitude et découvert un grand champ volcanique. Le paysage était puissant et inspirant. Le signal devenait plus fort et plus clair. On enregistrait plus de couches sonores, traitant une quantité importante de données nouvelles. On atteignait notre objectif. »

En exploration avec David de Rueda pour la mission

DISCOVERY

« Après avoir quitté les montagnes, on le trouva. C’était un vieux centre de communication, les transmetteurs étaient poussiéreux mais toujours utilisables. On décida d’envoyer les ondes sonores vers l’infinité de l’espace, pour partager notre découverte. »

En exploration avec David de Rueda pour la mission

INFINITE

« On a continué à explorer. La planète est prometteuse et correspond exactement à ce que nous cherchons. Une nouvelle terre. »

En exploration avec David de Rueda pour la mission

David de Rueda

Ce photographe et explorateur urbain franco-allemand est issu d’une famille d’artistes. Il se forme seul à la photographie et crée le site Urbex.Fr en 2007.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. de france ines dit :

    Bonsoir
    et merci pour ce merveilleux travail qui, sur mon coin de table, m’enmène dans un imaginaire bruissant de sons, de frôlement de vents cosmiques. Le ciel chuchote des mots d’appel qui se perdent dans l’obscurité des couleurs endormies… tout un autre monde pas si loin, peut être présent dans notre monde.
    Inès.