Nos conseils pour réussir vos portraits à la maison

Tuto

Avez-vous essayé de réaliser des portraits à la maison ? Découvrez des conseils qui devraient vous aider à prendre des portraits inspirants, que vous photographiez avec une lumière naturelle qui passe à travers la fenêtre, une lumière ambiante dans le jardin ou avec des modificateurs de lumière. En utilisant ces techniques, vous pourrez prendre une série de portraits originaux, que ce soit un autoportrait, une photo de groupe de vos proches et amis.

La première étape consiste à penser à la lumière. Si vous avez participé aux précédents défis #CreateYourLight sur la façon de photographier avec une lumière naturelle ou d’utiliser des astuces pour construire votre propre studio photo et modifier l’éclairage, vous aurez une meilleure compréhension du type de lumière avec laquelle vous souhaitez créer. Cette première notion est très importante et fait souvent la différence entre un instantané et une superbe photo.

La composition

La composition de votre image est cruciale pour obtenir un superbe portrait. Votre point de vue, votre angle et votre cadrage sont très importants pour vous assurer d’obtenir la meilleure image possible. Si vous regardez une scène et que vous ne savez pas comment cadrer ou composer l’image, il existe des techniques de composition universelles qui pourraient vous inspirer. N’oubliez pas que la composition de votre image n’a pas besoin d’être compliquée, souvent les plus simples donnent les images les plus frappantes et n’oubliez pas que la composition comprend tous les éléments de l’image, pas seulement votre sujet principal.

La composition en photographie n’est pas une science, ce qui fonctionne pour une image ne fonctionnera pas toujours pour une autre. Votre choix d’objectif et le point de vue que vous choisissez auront également un impact sur la composition et l’apparence de votre image finale.

N’oubliez pas que l’utilisation correcte de la lumière est également un élément clé de la composition. Lorsque vous regardez une photo ou que vous peignez, votre œil a tendance à être attiré par la partie la plus lumineuse de l’image. Si nous utilisons soigneusement la lumière dans nos images, nous pouvons utiliser ces connaissances pour orienter quiconque regarde l’image exactement là où nous voulons qu’il regarde. Ceci, combiné avec certains des autres conseils ci-dessous concernant le choix de l’objectif et la sélection de l’ouverture, nous aide à faire en sorte que le spectateur accorde encore plus d’attention aux sujets de nos portraits.

Nos conseils pour réussir vos portraits à la maison

Simplifiez la scène

En simplifiant la composition de votre portrait, vous attirerez immédiatement l’œil du spectateur dans la partie principale de votre image. Certaines des images les plus puissantes sont en fait des compositions très simples. En règle générale, les images qui ont des éléments de composition simples ont tendance à être plus attrayantes que celles qui nécessitent une explication de ce que quelqu’un regarde.

Dirigez le regard

Lorsque vous regardez un portrait, vous avez tendance à suivre le regard du sujet. Cela amène votre œil dans la direction dans laquelle le sujet regarde. L’approche la plus courante consiste à avoir un sujet à gauche ou à droite d’une image qui regarde dans le cadre vers la source de lumière principale. Si toutefois vous souhaitez provoquer un sentiment de mystère avec votre image, faites en sorte que votre sujet regarde «hors» du cadre. Cela peut intriguer le spectateur et dans le prolongement de cette idée, le laisser imaginer ce que le sujet regarde.

Maîtriser les lignes directrices

Les lignes directrices peuvent être utilisées pour contrôler exactement où vous voulez que les yeux du spectateur regardent dans votre image. Le concept est simple, vous utilisez des lignes dans votre image pour prendre les yeux de votre spectateur vers le sujet principal de votre portrait. Les lignes directrices n’ont pas besoin d’être droites ; les courbes et la diagonale peuvent également être utilisées à bon escient.

Inclinez l’appareil photo

Une autre façon d’ajouter une sensation de dynamique à vos portraits est d’incliner légèrement l’appareil photo. Cette technique est connue sous le nom « d’inclinaison hollandaise » (ou plan cassé) et était une référence au début du portrait hollywoodien. Cela est préférable lorsque vous photographiez sur des focales plus larges telles que 16, 20 ou 24 mm en raison de la perspective que ces objectifs offrent. Faites attention de ne pas rendre votre inclinaison ou angle trop raide. Vous ne devriez probablement pas vous éloigner de plus de 5 ou 10 degrés de la verticale.

Utilisez la règle des tiers

Il s’agit probablement de la technique de composition la plus utilisée. En fait, vous essayez de ne pas placer votre sujet au milieu du cadre. Divisez votre cadre verticalement en tiers avec un tiers gauche et droit, puis placez votre sujet décentré sur l’un de ces tiers. Cela fonctionne très bien lorsqu’elle est combinée avec la direction de regard que nous avons évoquée plus haut.

Point de vue et perspective

Le point de vue que vous choisissez pour prendre vos images peut changer radicalement la dynamique et l’apparence d’une image. En prenant des photos du dessus ou du dessous de votre sujet, vous modifiez la perception de sa taille. Pour accentuer la hauteur de votre sujet, vous photographiez par le bas, l’appareil photo pointant vers le haut et idéalement sur un objectif grand angle. Pour faire paraître votre sujet plus petit, prenez la photo d’en haut avec l’appareil photo incliné vers le bas. On pense que cela est très flatteur, surtout s’il est combiné avec une très légère «inclinaison hollandaise». Vous pouvez également modifier la perception de la taille d’un sujet en prenant une photo à distance ou en gros plan à l’aide d’un grand angle ou d’un téléobjectif. Il en résulte un aspect de «perspective forcée» où vous pouvez apparaître plus grand ou plus petit par rapport à un objet adjacent.

Testez le portrait plus abstrait

N’oubliez pas qu’un portrait n’inclut pas toujours un visage; zoomer sur des détails comme les minuscules orteils d’un bébé ou les lignes de caractère sur les mains de quelqu’un peut être tout aussi évocateur. Ils ne doivent pas toujours inclure la tête entière de votre sujet. Pensez à la façon dont certaines images de mode sont prises, en recadrant l’image pour faire ressortir les yeux du sujet. Une moitié d’un visage ou un gros plan d’un œil peut donner une image très frappante. Rassembler des techniques de composition abstraite et forcée peut également créer des images très intéressantes, telles que la célèbre peinture de la personne au chapeau melon tenant la pomme devant son visage. Les reflets dans les lunettes de soleil ou les miroirs peuvent également produire des images abstraites captivantes. Une bonne astuce consiste à positionner deux miroirs l’un en face de l’autre pour créer un nombre infini de reflets de votre sujet. La prise de vue à travers une sphère de verre ou dans le bord du verre biseauté peut produire de bons effets de portrait. Même en tenant un autre objectif devant votre appareil photo, vous obtiendrez des résultats surprenants.

Gérez avec subtilité l’arrière-plan

Ceux-ci ne devraient pas détourner l’attention du sujet principal. Méfiez-vous des lampes, des branches ou d’autres objets qui «sortent involontairement» de la tête du sujet. Comme indiqué dans le premier défi lié à la lumière, photographier sur un fond clair peut très bien donner une silhouette si vous souhaitez créer ce look. Si vous souhaitez créer un bokeh dans vos prises de vue au premier plan ou en arrière-plan, utilisez un objectif qui vous permet d’accéder à une ouverture de f/1,8 ou f/1,4 de préférence.

Connectez-vous avec votre sujet

Si vous photographiez des portraits de famille ou d’amis, même si vous les connaissez très bien, les gens ont l’habitude de geler devant un appareil photo ou une caméra. Aidez-les à se mettre à leur aise en discutant ou en amenant les gens dans l’image à se regarder, ils oublieront bientôt que vous êtes là. Vous pouvez utiliser cette technique pour produire des portraits de style documentaire, assurez-vous simplement que vos sujets sont bien éclairés avant de commencer à photographier. Une autre astuce serait d’utiliser un effet «triangle» pour les groupes si possible. Cela signifie que les sujets les plus grands sont au centre du cadre avec d’autres personnes moins grandes sur les bords du cadre. Pour égaliser les écarts de hauteur importants dans une image, vous pouvez toujours demander aux gens de s’asseoir sur les marches, les escaliers ou un canapé. Si vous prenez une photo de la tête et du corps, votre sujet sera plus beau avec son corps légèrement incliné loin de vous. Demandez-leur de tourner leur corps à environ 45 degrés de vous, puis, sans bouger les épaules, tournez la tête vers vous. C’est également une pose plus flatteuse et elle aide les gens à perdre du poids si elle est effectuée correctement et fonctionne pour les groupes ainsi que les portraits individuels. Votre sujet ne doit pas toujours être souriant dans une image, votre humeur (ou celle de vos sujets) le jour de la prise de vue pourrait être une inspiration pour l’image, peut-être même la météo et la lumière peuvent également être une influence. Une journée nuageuse sombre vous donnera très peu de lumière pour travailler, ce qui donne une ambiance mystérieuse et poétique par exemple. La pluie tombant en cascade sur une vitre avec votre sujet qui regarde à travers raconte également une histoire au delà de l’image.

Une fois familiarisé avec les techniques de composition, vous commencerez à les voir partout; dans des images emblématiques et des peintures célèbres, ou encore le cinéma et la télévision. Ce sont également d’excellents endroits pour trouver l’inspiration pour vos idées. Vous commencerez également à comprendre pourquoi certaines photos «fonctionnent» alors que d’autres semblent être un simple instantané. Vous avez maintenant quelques idées sur la lumière et la composition de votre portrait, nous pouvons commencer à penser aux objectifs et aux réglages de l’appareil photo à utiliser.

Choix de l’objectif et de la distance focale

L’objectif que vous utilisez a un impact majeur lors de la prise de vue de portraits : trop large et il déformera le visage, ce qui rendra les traits plus gros, tandis que l’utilisation d’un téléobjectif trop long si vous avez de l’espace compressera le visage de votre sujet, créant un aspect non naturel avec un résultat «aplati». Vos focales idéales se situeraient entre 50 mm et 200 mm. Pour les portraits en intérieur, cela peut signifier des objectifs principaux tels que le 50 mm ou 85 mm f/1,8 et si vous avez de l’espace, le 105 mm. Si vous souhaitez une alternative, un excellent zoom panoramique est vraiment utile et serait mon approche préférée, ce serait quelque chose qui couvre 24-70 mm ou 24-120 mm. Si vous avez un appareil photo DX, le 35 mm f/1,8 G est probablement l’objectif principal de choix pour les portraits et le 16-80 mm f2.8-4 ou 18-140 mm comme objectif de zoom.

Si vous pouvez sortir dans le jardin et avoir de l’espace, une prise de vue plus éloignée à 200 mm vous donnera une image beaucoup plus spectaculaire que la prise de vue à 70 mm. La prise de vue à une distance focale plus longue met en jeu un concept appelé « compression » qui vous permet d’avoir plus de séparation entre votre sujet et l’arrière-plan. Combiné à une ouverture faible comme f/2.8, cela donnera à votre sujet un effet presque 3D et le fera vraiment ressortir de l’arrière-plan en mettant davantage l’accent sur votre sujet. Si vous avez une petite pièce pour travailler ou un espace désordonné encombré, l’idéal serait d’utiliser un objectif qui vous permet de photographier à f/2.8 ou mieux f/1.8 vous permettra de flouter les arrière-plans pour éviter d’en faire une distraction et se concentrer sur le sujet.

1 / 2

Modes de prise de vue et paramètres d’exposition

L’exposition de votre image est le résultat combiné de la vitesse d’obturation, de l’ouverture et de la sensibilité ISO, et tout cela dépend de la lumière disponible. Chaque situation va être différente car la lumière changera selon l’heure de la journée et selon que vous avez une journée lumineuse ou nuageuse. Si vous prenez des photos à l’intérieur, réglez l’ISO sur 100 ou 200, puis activez ISO automatique si votre appareil photo dispose de ce paramètre. Vous pouvez ensuite régler le sélecteur de mode sur la priorité d’ouverture et choisir f/4 ou f/5.6 – ces ouvertures vous donneront une profondeur de champ raisonnable pour un seul portrait tout en vous assurant que tout votre sujet est net. L’appareil photo sélectionne alors automatiquement la vitesse d’obturation correspondante; idéalement, vous voudrez au moins 1/100e de sec ou plus pour assurer une image nette. L’ISO automatique augmentera votre ISO s’il n’y a pas assez de lumière disponible pour y parvenir. Si vous définissez votre ISO manuellement, augmentez-la à 800 ou 1600, puis recentrez la scène. Pour avoir un contrôle total sur la lumière, la vitesse d’obturation et l’ouverture, vous voudrez peut-être envisager de mettre l’appareil photo en mode manuel, tout en laissant le réglage ISO sur Auto, mais vous pouvez maintenant régler à la fois l’ouverture et la vitesse d’obturation pour créer exactement l’image que vous voulez.

Utilisez la mesure matricielle

Avec les systèmes de mesure avancés disponibles dès maintenant, vous pouvez pour la grande majorité de vos images conserver l’appareil en mode de mesure matricielle ; il calcule alors une exposition moyenne pour toute la scène et donne des résultats qui sont généralement parfaits. Cependant, il existe de rares situations où vous souhaiterez peut-être passer à la mesure spot, par exemple si votre sujet est fortement rétro-éclairé et que vous n’avez pas accès à un éclairage d’appoint.

Gérez la balance des blancs

Pour capturer des tons de peau d’apparence saine, il est essentiel que la balance des blancs de votre appareil photo (dans le menu Prise de vue) soit réglée pour la lumière avec laquelle vous travaillez. La façon la plus simple de procéder consiste à définir la balance des blancs automatique, où l’appareil photo détermine la température de couleur de la lumière et sélectionne le paramètre préprogrammé le plus approprié pour créer des couleurs d’apparence naturelle dans votre image. Cela fonctionne bien lorsque l’éclairage est plus ou moins uniforme (comme la lumière du soleil), mais il y a de nombreuses situations où vous voudrez être celui qui fait les choix, et c’est là que les réglages manuels de la balance des blancs seront nécessaires.

La mise au point

Pour les portraits, si vous utilisez un reflex numérique, je vous suggère d’utiliser la mise au point unique car c’est le mode de mise au point le plus précis que vous pouvez utiliser. Essayez toujours de déplacer le point AF sur l’œil ou le visage de votre sujet. Si vous incluez un visage dans l’image, assurez-vous que les yeux de votre sujet sont d’une grande netteté afin qu’ils attirent vraiment le spectateur dans l’image. Si vous avez un appareil photo de la série Z et le dernier firmware, vous pouvez également profiter des fonctions sophistiquées de suivi du visage et de suivi des yeux, qui détectent automatiquement les visages ou les yeux en fonction de la distance à laquelle vous vous tenez du sujet. Il s’agit d’une méthode de mise au point très rapide et précise et c’est généralement mon approche de mise au point pour les portraits.

Le déclenchement

Dans le cas d’un auto-portrait, vous devriez idéalement utiliser un trépied ou ou trouver une surface solide telle qu’une table, un bureau ou un mur. Vous pouvez ensuite utiliser un déclencheur à distance tel que le ML-L3 ou les déclencheurs à distance radio WR-10. Si vous n’avez pas de déclencheur à distance, vous pouvez toujours mettre l’appareil photo en mode retardateur, différents modèles permettent une gamme de configurations différentes pour cela, de la prise d’une seule image après 10 secondes au réglage d’un délai de 20 secondes et puis l’appareil photo prend 5 images à 1 seconde d’intervalle. Vous pouvez également utiliser l’application smartphone « Snapbridge » qui permet de piloter votre appareil à distance tout en visualisant le rendu, très pratique dans certaines situations.

La particularité du portrait d’enfants avec Agnès Colombo

A l’occasion du confinement, nous avons demandé à la photographe Agnès Colombo de partager quelques conseils pour réaliser des portraits d’enfants, sa spécialité. Découvrez ses astuces dans ce tutoriel vidéo.

Pour prolonger votre lecture, nous vous conseillons également de consulter les tutoriels sur les sujets suivants : la sélection de ses modèles photo avec Thibault Copleux, les astuces pour réussir des portraits originaux de William K et enfin les conseils pour réaliser de beaux portraits de voyage partagés par la Nikon School.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. yves dit :

    Ok Bon Article
    Merci

  2. HAMBERT Michel dit :

    J’ai un Nikon D5300 peut-on le jumelé avec mon iPhone 11 avec snapbridge

  3. BOUTHORS Daniel dit :

    super à poursuivre

    merci pour la traduction

    Daniel; responsable club photo