Julien Benhamou, que nous vous avions fait découvrir il y a 2 ans sur le mag, est l’un des photographes officiels de l’Opéra de Paris. Il mène également des projets personnels autour du portrait et de la danse. Ses travaux ont été exposés au Ministère de la Culture, au Grand Palais à Paris, au Palais de l’Europe à Strasbourg … Ses images ont été publiées par le journal Libération, les magazines Elle, Vogue Italie, Télérama …. Aujourd’hui il nous propose de découvrir sa série intitulée « Blessed Unrest ».

La chair mêlée de sang et le corps origine de tout sont traité comme matériau parmi les autres en s’inscrivant dans une succession de décors, a la beauté brute, violente et sans fard.

La quête esthétique de cette série est la fragilité du corps qui contamine les décors et fait de chacune de ces photos un poème visuel. Il nous faut voir ce corps sans artifice ainsi confronte aux éléments, traité comme d’autres matières pour prendre soudainement conscience de sa précarité, sa dimension mortelle, éphémère. C’est la prise de conscience de sa fragilité qui pourtant va lui donner toute sa force esthétique.

Cette série photographique est une collaboration entre Julien Benhamou et le danseur/chorégraphe Aurélien Dougé.

Prolongez votre lecture avec l’article suivant : « La poésie des mouvements par Julien Benhamou »

Julien Benhamou

Julien Benhamou est né à Paris en 1979. Après ses études de photographie, il devient entre autre l’assistant de François Rousseau et Valérie Belin. C’est grâce au projet Danseurs de l’Opéra de Paris exposé en 2007 au ministère de la Culture à Paris qu’il se lance dans une carrière de photographe indépendant. Aujourd’hui son travail artistique ce concentre principalement sur le portrait, le spectacle et la danse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*