Des membres de la Team Nikon (#TeamNikon) ont partagé, avec l’équipe du Mag, leurs clichés favoris immortalisés en 2017 et les souvenirs qui y sont liés. Commençons l’année avec cette jolie rétrospective illustrée en mots et en images, des meilleurs souvenirs de nos photographes partenaires.

LITTLE SHAO

« Cette photo a été prise en fin d’année lors d’un voyage en Chine, à Shanghai. La veille j’échangeais avec des amies du Cirque du Soleil, et nous avons décidé d’un shooting impromptu pour le fun… La manière dont cette photo a été prise est totalement représentative de mon style de vie, c’est à dire « créer n’importe où, juste pour l’amour de l’art et faire de la magie ». Pour moi, sur ce cliché, la magie vient de cet homme en vélo qui évite de peu un accident de la route, car il est totalement subjugué par ces contorsionnistes surgies de nulle part… De plus la performance physique, la spontanéité et le naturel qui émanent de cette image, sont caractéristiques de ma vision de la photographie qui se doit de raconter des histoires. »

SOLLI KANANI

« Ce diamant de glace me rappelle tant de souvenirs d’Islande. Surtout que ce jour-là, mon équipement photo est tombé dans l’eau et a été endommagé. Sereine et apaisée, je marchais le long de la plage de diamant de Jokulsarlon, alors que le soleil se couchait quand je suis tombée sur ce morceau de glace solitaire à la dérive. J’ai capturé la scène avec mon Nikon D750 : ces nuages maussades, comme empilés et ces vagues rugueuses. Le rendu est exactement celui que j’espérais. »

WILLIAM K

« Cette photo représente un projet particulier, une exposition éphémère que j’avais créée en instastory suite à une semaine de randonnée durant laquelle j’avais shooté sans trop me poser de question. Pas de technique, juste de l’instinct, je voulais changer mes habitudes. Près de Perros-Guirrec, sur la côte de Granit Rose, nous marchions sur le chemin des douaniers qui surplombait la plage. Tout le long j’ai vu cette personne s’avancer vers la mer. J’ai pris la photo, je n’ai pas réfléchi. Cette image me donne le sentiment que nous ne sommes pas grand-chose… Et pourtant sans cette personne la photo ne serait plus la même. J’aime cette dualité, cet équilibre. »

ZAK BEAUVOIS

« Un lac au milieu des montagnes Italiennes, les pieds dans l’eau fraîche, l’attente de l’instant parfait. Un cliché simple en soi, mais tout en subtilité. Avant le shoot, la pleine prise de conscience du lieu m’importe énormément, il faut que je le ressente pour en sortir l’image que je veux vraiment. »

COMME UN REFLEX

« J’ai réalisé cette photo en pose longue de nuit à la Défense en janvier 2017 avec mon Nikon D750 et un zoom 24-120 mm F4. Cette image a été prise d’une passerelle au-dessus du boulevard circulaire (le petit périphérique de La Défense). Cette position haute m’a permis d’obtenir une image encore plus saisissante. Les lumières des véhicules et des bureaux créent une vision terriblement esthétique au sein de ce véritable labyrinthe architectural. Cette photo est la pièce maîtresse de ma série « La défense by night ». »

BESTJOBERS

« Notre grand coup de COEUR de l’année 2017, et comment ! Nous sommes allés au bout du monde pour voir cette œuvre de la nature, le Coeur de Voh, formé naturellement dans la mangrove néo-calédonienne au fil des années, incroyable ! Nous volions chacun dans un ULM et avons joué avec les perspectives. J’avais fait enlever la porte de l’appareil pour saisir toute la beauté du paysage sans reflet. »

THIBAULT COPLEUX

« Cette photo a été réalisée à Paris en Septembre dernier avec Karen Harlé, une amie que je n’avais pas vue depuis deux ans. La photo de portrait est avant tout un moment de rencontre, d’échanges et souvent, de rires comme ce fut le cas ce jour-là. Nous avions décidé de réaliser la séance aux serres d’Auteuil juste avant la fermeture. Dès lors un véritable jeu du chat et de la souris s’est créé entre le gardien et nous. Je l’ai choisie car c’est l’un des rares portraits en noir et blanc que j’ai retouché, pour lequel je suis sorti de mon jeu de couleurs habituel. La photo se distingue aussi par le regard mélancolique du mannequin. »

ALEX BUISSE

« La photo a été prise depuis l’hélicoptère du PGHM (Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne) pendant un reportage longue durée que je faisais avec eux. L’Aiguille du Midi est le deuxième lieu naturel le plus visité au monde et il est pris en photo des milliers de fois chaque jour, mais presque jamais sous cet angle, et très rarement juste après une grosse tempête d’hiver. Le vol, qu’il soit en parapente ou en hélicoptère, reste absolument magique pour moi, et je ressens toujours de fortes émotions en observant ces montagnes skiées ou escaladées tant de fois sous des angles nouveaux. »

PHIL A PANAM

« Nous étions avec des copains sur un toit pour le 14 Juillet. Le tout premier pétard explose, et on a l’impression qu’à ce moment précis, artificiers comme photographes en profitent pour ajuster les derniers réglages. En regardant les 150 photos faites ce soir-là, la seule qui m’a réellement plu pour son dénuement est la photo de « peaufinage ». Avec toute cette débauche de flammes, de gerbes et d’étincelles que représente un feu du 14 Juillet, (et que l’on voit sur Instagram durant des semaines entières) rien de tel qu’un peu de minimalisme pour reposer les yeux et l’esprit. »

FRANCESCO GOLA

« Le Golfe des Poètes en Italie est définitivement mon endroit préféré sur terre. Je peux vraiment passer toute une journée juste assis sur un rocher à regarder les nuages embrasser le sommet de la montagne et écouter le bruit des vagues qui s’écrasent sur la magnifique côte. Grâce à mon appareil Nikon, j’ai pu transformer cette émotion en quelque chose de visible voire de tangible. »

MADE BY MAIDER

« Cette photo est issue d’un reportage sur l’île de la Dominique fait en avril 2017. En plus de sa nature luxuriante, j’ai adoré les ambiances et couleurs sur cette île. C’est en me baladant dans la capitale Roseau que j’ai aperçu cette petite fille dans la cour d’école. Le pupitre, la posture, le jeu des lignes, le jaune vif, tant de raisons qui me font aimer tout particulièrement cette photo. »

LAURENT PONCE

« Ce portrait de Maya a été pris à l’aquarium de Paris. Les conditions de lumière étaient difficiles car l’aquarium était peu éclairé mais j’aime ce genre de challenge qui permet de tirer pleinement profit du potentiel de son boitier et ses optiques. Finalement je suis plutôt satisfait du résultat obtenu, notamment au niveau des couleurs, avec ce bleu profond qui rappelle l’océan. J’aime également particulièrement la sensation de douceur et la délicatesse qui se dégagent de ce dialogue muet entre Maya et les méduses. »

FLORA METAYER

Découvrez le témoignage de Flora Metayer dans un article entièrement dédié à son travail :

« Découverte jeune talent : les univers de Flora Metayer »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. gressy dit :

    bonjour a tous de trop beaux clichés et de belles aventures bravo a tous !! je voyage a travers vos photos

  2. Tardy dit :

    Manque une photo de concert, d’Arnaud Lerondeau par exemple, pour compléter ce panorama de superbes photos