Quand la souplesse des corps s’allie à la photographie
Portfolio

Les corps des danseurs et danseuses nous montrent les prouesses dont un corps humain souple et entraîné est capable. Les photographes français Dimitry Roulland et Thinh Souvannrath, connus sous le nom de Little Shao, immortalisent les portraits de ces athlètes, en mouvement, le plus souvent dans des décors urbains, ou encore, au coeur de magnifiques paysages.

© Little Shao

Chacun à sa manière nous offre sa vision d’un monde rempli de rigueur, où le dépassement de soi est le maître mot. Chaque portrait constitue un nouveau regard posé sur celles et ceux qui explorent chaque jour les possibilités de leur corps.

© Dimitry Roulland

La souplesse des corps dans l’urbanité par Little Shao

Little Shao, est basé à Paris mais parcourt le monde à la recherche de l’esthétisme d’un simple corps. Ambassadeur Nikon depuis quelques années déjà, il allie à la perfection le caractère et la modernité des villes comme Paris et New York avec la beauté des corps des danseurs et danseuses.

© Little Shao
© Little Shao

Que ce soit au cœur de Brooklyn, dans la cour du Louvre ou devant la Tour Eiffel, il capture des clichés époustouflants, plein d’humanité, d’urbanité qui rendent hommage à la prouesse de ces corps humains aux capacités hors normes, et ce, en étant toujours armé de ses boîtiers Nikon D750, D810 et D5.

Du hip hop à la danse classique, cet artiste résolument contemporain offre un nouveau regard sur la danse l’amenant au-delà des lieux habituels que sont les salles d’entraînement ou la scène de somptueux opéras, comme dans le métro new-yorkais.

© Little Shao

Dimitry Roulland marie les courbes des corps à celles de l’eau

Dimitry Roulland découvre sa passion pour la photographie à l’âge de 17 ans. C’est avec son Nikon D60 et son objectif 18-55mm qu’il fait ses premières armes. Aujourd’hui possesseur et utilisateur d’un boîtier Nikon D600, qu’il couple le plus souvent avec une focale 85mm, les danseurs constitue l’un des sujets principaux de son travail.

© Dimitry Roulland
© Dimitry Roulland

Il choisit, le plus souvent, de nous révéler ces corps souples au bord de l’eau. Le calme apaisant, les reflets, les couchers de soleil ou encore une légère brume matinale demeurent un décor idéal pour ces silhouettes, aux mouvements enlevés et aux courbes harmonieuses. Des hommes et des femmes qui utilisent parfaitement la beauté de la nature, venant sublimer chacun de leurs gestes.

© Dimitry Roulland

Une souplesse sans limite

Ces deux photographes à l’oeil aiguisé nous offrent la preuve que l’apesanteur n’est uniquement destinée aux astronautes dans l’espace. Ces artistes avec pour simple outil la palette de possibilités offertes par leurs corps nous semblent aussi légers que l’air qui les entoure et qu’ils respirent. Ils parviennent à trouver leur place au sein de tous les environnements. Des corps libres de s’exprimer et qui semblent n’avoir aucune limite.

© Little Shao

Des regards profonds d’artistes sur une discipline sportive qui appelle à la rigueur, au dépassement de soi, et qui repousse sans cesse les limites que la nature à donner à chacun d’entre nous. Des athlètes souvent dotés d’un don mais qui ont su, au fil des années, et qui continuent, à faire fleurir ce talent d’aller plus loin que les frontières du possible.

© Dimitry Roulland

Prolongez l’expérience en découvrant l’univers de Little Shao sur son profil Nikon Club.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. barbier dit :

    fascinant et San Francisco toujours au Top!

  2. allard dit :

    Super, la dernière photo