Exposition : James Startt, 30 ans d’émotion sur le Tour de France

Evénement

Depuis ses débuts sur le Tour de France au début des années 90 jusqu’à aujourd’hui, James Startt a assisté à la transformation de la plus célèbre compétition de cyclisme. L’exposition qui lui est consacrée au Nikon Plaza à partir du 18 juin propose de parcourir les archives du photographe.

Exposition Nikon Plaza : James Startt, 30 ans d'émotion sur le Tour de France

30 ans de Tour de France

Son premier Tour de France, c’était au début des années 90, à l’époque où l’espagnol Miguel Indurain dominait la course et où la photographie était argentique. Pourtant, James Startt ne se destinait pas à une carrière de photographe de sport. De passage en France, l’Américain étudiait le travail de William Klein pour son master en histoire de l’art et se passionnait alors pour la photo de rue et le reportage. Mais son profil de cycliste amateur – James Startt se souvient d’ailleurs avoir concouru contre Lance Amstrong avant que ce dernier ne perce – le mènera sur les routes du Tour de France et lui fera embrasser une carrière de photojournaliste. Il quittera définitivement l’Indiana pour s’installer dans l’hexagone où il réside encore aujourd’hui.

Exposition Nikon Plaza : James Startt, 30 ans d'émotion sur le Tour de France

Son parcours et sa passion pour la photo de rue lui feront porter un regard singulier sur les courses cyclistes. James Startt recherche avant tout l’émotion, le flou et l’insolite dans ses images. Le passage de la ligne d’arrivée n’est pas sa priorité et il lui préfère les expressions de visage d’après la course ou l’ambiance dans la foule. À ses débuts, il collabore avec des revues américaines de cyclisme pour lesquels il signe à la fois les photos et les textes des articles. Depuis dix ans, il a rejoint l’agence Zoom au sein de laquelle il développe le fond photographique consacré au cyclisme et publie ses photos dans Peloton magazine. Cela fait donc environ trente ans que chaque année, le photographe suit le Tour de France, ce qui en fait un de ses plus anciens photographes.

Exposition Nikon Plaza : James Startt, 30 ans d'émotion sur le Tour de France

Ses archives sont une mine d’or pour qui s’intéresse au cyclisme, mais également à l’histoire du sport ou à l’évolution du matériel photographique. James Startt a vu la plus célèbre des courses de vélo se transformer avec le temps. Plus de sécurité, plus de contrôle dans la communication, plus de spectacle, un accès plus difficile aux coureurs et une couverture médias qui a explosé. Mais le Tour reste le Tour aime-t-il raconter. Inlassablement, James Startt retrouve avec plaisir l’ambiance de la compétition, le contact avec son public et l’opportunité de faire évoluer le style de ses photographies. « Aujourd’hui, il faut travailler beaucoup plus vite » explique-t-il. « Je suis pratiquement toujours en moto et je dois réaliser au minimum 20 à 30 belles images par jour avec une qualité constante ». Le photographe analyse également l’évolution de la demande vers plus de paysages, de photos composées dans un style « carte postale » ainsi que les possibilités offertes par les appareils photo récents.

Exposition Nikon Plaza : James Startt, 30 ans d'émotion sur le Tour de France

Exposition au Nikon Plaza du 18 juin au 31 juillet

Pour l’exposition qui lui est consacrée au Nikon Plaza à partir du 18 juin, James Startt propose de partager avec le public ses archives de trente ans de Tour de France. L’exposition se décompose en plusieurs thématiques parmi lesquelles se trouvent les hommes qui ont fait l’histoire du tour de France, mais également les coulisses, les supporters, l’ambiance après la ligne d’arrivée ou encore les superbes paysages des routes de France, divers et sans cesse renouvelés.

James Startt sera présent lors d’une soirée de rencontre avec le public le 20 juin à 19h. Pensez à vous inscrire pour réserver votre place.

James Startt

James Startt

James Startt est un photographe professionnel basé à Paris.

son matériel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*