« 11 minutes pour un match de hockey » derrière l’objectif de Anke Wälischmiller
Reportage

Dans la continuité de notre série dédiée à la photographie de sport, totalement d’actualité avec PyeongChang, la photographe allemande Anke Wälischmiller partage avec nous son expérience des jeux et en particulier l’un de ses souvenirs qui fait écho à notre article sur l’importance de la préparation dans la photographie professionnelle de sport.

From left, Algo Karp (EST), Thomas Bing (GER), Martin Jaks (CZE) in action, Cross-Country Skiing, Men’s 4 x 10km Relay, Alpensia Cross-Country Skiing Centre on February 12, 2018 during the PyeongChang 2018 Winter Olympic Games. Nikon D5 | AF-S NIKKOR 400mm f/2.8E FL VR | ISO 100 | 1/2000 s | f/5.0 Photo by Anke Wälischmiller/ FOTOAGENTUR SVEN SIMON

« Aux Jeux olympiques d’hiver à PyeongChang, je travaillais avec un autre photographe pour le compte de l’agence photo allemande Fotoagentur, Sven Simon. Les images seront principalement utilisées pour un livre sur ces Jeux olympiques, en particulier pour les amateurs de sport, qui sera publié seulement quelques jours après la fin des Jeux. »

Johannes Hoesflot Klaebo (NOR) first place, with flag on the finishline, Cross-Country Skiing, Men’s 4 x 10km Relay, Alpensia Cross-Country Skiing Centre on February 12, 2018 during the PyeongChang 2018 Winter Olympic Games. Nikon D5 | AF-S NIKKOR 400mm f/2.8E FL ED VR | ISO 250 | 1/1600 s | f/4.0 Photo by Anke Wälischmiller/ FOTOAGENTUR SVEN SIMON

« Par conséquent, nous devons couvrir autant d’événements que possible ce qui est toujours très difficile et angoissant. Je n’arrive pas toujours à temps sur les sites pour être en mesure d’obtenir les meilleures positions pour shooter ou par exemple pour trouver le moyen le plus rapide d’arriver en zone de fond après avoir shooté l’action le long de la piste. »

« Le match de hockey féminin entre la Suisse et la Corée, que j’avais l’intention de couvrir, est un bon exemple. Avant ce match, je devais couvrir le patinage de vitesse (3000m femmes). Comme aucun autobus ne passait directement du stade de patinage de vitesse à l’aréna de hockey, je devais aller d’abord au village des médias pour prendre l’autobus jusqu’à l’aréna de hockey. Assis dans le bus je voyais à la télé que la deuxième période du match était presque terminée et quand je suis finalement arrivé à ma destination, la dernière période du match avait commencé. »

Switzerland and Korea – hand shake after the game. Women’s Ice Hockey Preliminary Round Switzerland vs. Korea at Kwandong Hockey Centre on February 10, 2018 during the PyeongChang 2018 Winter Olympic Games. Nikon D5 | AF-S NIKKOR 70-200mm f/2.8E FL ED VR | ISO 1250 | 1/1250 s | f/3.5 Photo by Anke Wälischmiller/ FOTOAGENTUR SVEN SIMON

« L’atmosphère dans le stade était incroyable. L’équipe de Corée était composée de joueuses de Corée du Sud et de Corée du Nord et ce match n’était pas seulement un événement sportif mais aussi une déclaration. Les deux pays semblaient montrer avec cette équipe leur bonne volonté. Donc, je ne me suis pas contenté de regarder le match sur la glace mais j’ai aussi essayé de prendre des photos officielles et j’ai été fasciné par des supportrices nord-coréennes effectuant une curieuse chorégraphie sur le stand. Né et élevé dans l’Allemagne divisée, je suis sensibilisé sur ce sujet principal et donc cet événement restera pour moi un souvenir inoubliable qui a finalement valu la peine de tous ces efforts. »

After the game: Team Korea standing right in front of the “Army of Beauties” – North Korean Cheerleaders. Women’s Ice Hockey Preliminary Round Switzerland vs. Korea at Kwandong Hockey Centre on February 10, 2018 during the PyeongChang 2018 Winter Olympic Games. Nikon D850 | AF-S NIKKOR 16-35mm f/4G ED VR | ISO 1000 | 1/640 s | f/4.0 Photo by Anke Wälischmiller/ FOTOAGENTUR SVEN SIMON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. SUDRE dit :

    Un vrai plaisir !