Exposition Nikon Plaza : « Courir vers le soleil » par Jean-Daniel Lorieux

Portrait

Rien ne prédestinait Jean-Daniel Lorieux à l’époustouflante carrière de photographe que nous lui connaissons aujourd’hui. Tout d’abord étudiant aux Arts et Métiers, il s’imagine ingénieur avant de s’orienter vers l’art dramatique au Cours Simon. Mais l’élément déclencheur fût ses années de photographe de guerre en Algérie. Il décide alors d’embrasser la carrière de photographe, mais dans un tout autre registre, plus gai et plus léger. « Je veux montrer que la vie est belle ! » aime-t-il dire.

Au studio Harcourt, il apprendra la lumière et la technique et côtoiera de nombreuses personnalités avant que sa rencontre avec Pierre Cardin ne lui donne la chance exceptionnelle de photographier les vingt plus beaux mannequins masculins de la planète. Il fait alors le tour du monde et intègre le cercle fermé des photographes de mode. À la fin des années 60, Jean-Daniel Lorieux signe avec Vogue et travaillera pour le prestigieux magazine pendant 30 ans en plus de ses publications dans Harper’s Bazar ou l’Officiel.

Aria and Gudi, Spanish Welle 1975. © Jean-Daniel Lorieux

Ne cachant pas son admiration pour les femmes, il fera sortir les modèles des studios et désertera les éclairages artificiels pour la lumière du soleil et les plages paradisiaques. « Avec mes photos, je souhaite surtout faire rêver » nous explique-t-il. « Dans les années 80, j’ai eu la chance de travailler avec les plus beaux mannequins et de les montrer toutes souriantes. Mes images véhiculent un message positif qui dit que tout va bien. » Jean-Daniel Lorieux a travaillé pour les plus prestigieuses marques de luxe comme Pierre Cardin, Christian Dior, Givenchy, Lanvin ou Paco Rabanne et a photographié les mannequins les plus iconiques parmi lesquelles Brooke Shields, Li Sellgren, Claudia Schiffer, Karen Mulder, Linda Evangelista ou encore Carla Bruni.

JD Lorieux et Nikon

Infatigable, Jean-Daniel Lorieux n’a jamais rangé son appareil photo et s’est essayé à différentes disciplines comme le film avec le clip de Stéphanie de Monaco « Comme un Ouragan » qu’il réalisera en 1987 ou son documentaire « Les années Sea, Sex and Sun » en 2003. Aujourd’hui encore, il poursuit son activité de photographe de mode, dans l’univers du luxe et des célébrités. Il choisit ses décors pour leurs contrastes et leurs couleurs vives et acidulées comme dernièrement dans les carrières de sable de Camargue où le bleu profond du ciel apporte cette touche de gaité et de chaleur qui lui est chère.

Couverture Sunstroke. Olga,fashion by Pierre Cardin, Ragazza pop cover, Rome, 1972. © Jean-Daniel LorieuxKatherina, fashion by Christian Dior, French Vogue, Ile Maurice, 1996. © Jean-Daniel Lorieux

L’exposition « Courir vers le soleil », du 5 au 30 novembre 2019

Du 5 au 30 novembre 2019, Le Nikon Plaza a souhaité mettre à disposition de Jean-Daniel Lorieux ses superbes écrans haute définition pour une exposition qui retracera cinquante ans de photographies en hommage à la femme, à la mode et au bonheur. Différentes facettes du travail du photographe y seront présentées avec une partie sur les grands couturiers comme Pierre Cardin, Paco Rabanne ou Givenchy, une autre sur les plus belles femmes qui seront passées devant son objectif comme Claudia Schiffer, Karen Mulder ou Carla Bruni ou encore une série sur les plages ou les maillots de bain. Jean-Daniel Lorieux exposera également son projet le « Maître et Marguerite » réalisé en 2008 en Russie avec Isabelle Adjani. Inspiré du roman de Mikhaîl Boulgakov, il met en scène l’actrice française dans le rôle de Marguerite sur fond de décors naturels célèbres et reconnaissables de Moscou. Très différent des images habituellement réalisées par Jean-Daniel Lorieux, ce projet a été exposé une fois à Paris en 2009 avant de parcourir le monde de New York à Moscou en passant par la Sibérie. Il sera présenté pour la deuxième fois en France lors de l’exposition consacrée au photographe par le Nikon Plaza.

Pour accompagner l’exposition, Nikon organise une soirée de rencontre avec le photographe pendant laquelle il reviendra sur sa carrière, ses projets les plus marquants et sur cette envie toujours intacte de « fuir la vie et courir vers le soleil ». Elle aura lieu le jeudi 14 novembre de 19h à 21h. Pensez à réserver votre place auprès de Nikon.

La soirée de rencontre aura lieu le jeudi 14 novembre de 19h à 21h. Inscription obligatoire (gratuite) : cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*