Exposition Nikon Plaza : « Entrer dans la lumière » par Eric Garault

Evénement

Difficile d’imaginer que c’est sa timidité qui a conduit Éric Garault vers la discipline du portrait. Tireur couleur dans un grand laboratoire et passionné de musique, il voit pourtant dans cette discipline une occasion unique de vivre un moment privilégié avec un artiste, un prétexte à la rencontre. Nous sommes à la fin des années 90 et grâce à ses portraits de jazzmen publiés dans un fanzine créé avec des amis puis dans les hebdomadaires français, Éric embrasse une carrière de photographe de presse.

Aujourd’hui, cet enthousiaste toujours curieux de nouvelles rencontres partage son temps entre des projets personnels, des résidences de création et des voyages, où il est souvent question de la place de l’homme dans son environnement. Son quotidien de photographe portraitiste est essentiellement le fruit de commandes pour la presse, des labels, des éditeurs, des institutions ou des entreprises et ses sujets peuvent aussi bien être des musiciens, que des comédiens, des écrivains, des journalistes, des politiques, des personnalités ou des personnes moins connues d’univers très variés.

Adele Haenel et Céline Sciamma - Actrice et réalisatrice - Photographiées à l'hôtel

Rapide, efficace et perfectionniste, Éric Garault est un photographe de terrain capable de s’adapter aux conditions de prise de vue parfois difficiles des lieux qu’il n’a pas choisi. « La contrainte a façonné mon écriture » analyse-t-il en précisant que son style est fait de spontanéité et de recherche constante de maîtrise. Modeste, il ne se décrit pas comme un grand technicien de la photographie mais il n’y a qu’à regarder ses images pour voir combien il manie la lumière à la perfection et joue des réglages de son appareil photo pour créer une atmosphère intimiste et conviviale.

Tomi Ungerer, auteur et illustrateur - Photographié à la maison de l'Alsace dans la salle qui lui est consacrée - 20 Mars 2018 - Paris

Être portraitiste ambulant, comme il se décrit lui-même, ce n’est pas seulement s’approprier un décor et tout transformer en s’adaptant aux contraintes. C’est avant tout faire preuve de grandes qualités humaines, d’observation et d’écoute. « Le portrait, c’est comme l’amour, ça se fait à deux deux » raconte-t-il en plaisantant. Ce sens de la décontraction, cette faculté à mettre ses modèles à l’aise et à les faire adhérer à ses idées font partie de ses principales qualités et caractérisent une démarche qu’il a perfectionné avec le temps. Bien évidemment, on n’aborde pas un Président de la République comme une star de la chanson ou un comédien. Pour cette raison, le travail d’Éric comporte plusieurs facettes dont il proposera une sélection aux visiteurs du Nikon Plaza.

Philippe Katerine - Chanteru, Musicien, acteur, comedien - Photographié chez lui - 28 Janvier 2016 - Bougival

Il sera par exemple question de protocole avec son portrait de François Hollande réalisé au sein de l’Élysée et de sa méthode pour aborder des personnalités politiques comme Nicolas Dupont-Aignan, Emmanuel Macron ou Xavier Bertrand par exemple. Éric Garault présentera également des portraits de journalistes comme Élise Lucet, de comédiens maintes et maintes fois photographiés avec Gérard Depardieu ou de PDG de grands groupes avec Xavier Niel, mais aussi le résultats de collaborations exceptionnelles comme celle avec Philippe Katerine fruit d’une commande de son label qui lui aura permis de passer toute une journée avec le chanteur et comédien français. Chacun pourra alors observer l’attitude des modèles mais également l’éclairage toujours très soigné de ses photos et ce savant mélange de décontraction et de perfectionnisme qui lui permettent de satisfaire à la fois son commanditaire, son modèle et ses envies de photographe.

Emmanuel Macron - Politicien (En Marche) et candidat à l'élèction présidentielle - Photographié lors d'une rencontre avec les journalistes du magazine La Vie - 15 décembre 2016 - Paris

En parallèle de son exposition, Éric Garault organisera trois ateliers d’une heure chacun le samedi 7 mars à 11h, 13h30 et 16h au Nikon Plaza. Les participants pourront alors se former à la gestion de la lumière mais également à la méthodologie employée pour ses commandes de portraits comme ses projets personnels. Ces ateliers d’une heure sont proposés à 12 € sur inscription et représentent un avant-goût du workshop de deux jours que le photographe proposera prochainement.

Amelie Nothomb - Ecrivain - photographiée à l'église Notre Dame des Champs - 2 Juillet 2019 - Paris

Éric Garault – Entrer dans la lumière

Cette exposition sera à découvrir du 3 au 28 mars 2020 au Nikon Plaza (99 boulevard Raspail – Paris).

Vernissage en présence d’Eric Garault sur inscriptions, le vendredi 12 mars de 19h à 21h : cliquez-ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. BANCILLON dit :

    Bonjour,
    Est-ce que l’exposition est prévue d’être délocalisée en province à Lyon.
    Merci de votre attention
    Bernard Bancillon

  2. Michel Krieg dit :

    Magnifiques portraits. J’adore particulièrement celui de Tomi Ungerer que j’ai connu à Strasbourg et celui d’Amelie Nothomb dont je lis les romans. Je ne peux malheureusement pas participer à vos séances de formation.